Le Blog​

AdWords : la fin de la publicité en colonne de droite !

Google supprime l’affichage de ses publicités en colonne de droite, sur les requêtes « hautement concurrentielles ». La nouvelle est tombée comme un couperet.
Créant la surprise auprès des clients, partenaires mais aussi des équipes internes, cette évolution majeure d’AdWords n’est évidemment pas sans conséquence sur la gestion des campagnes. SEA / SEO, décryptage de l’incidence de la suppression des annonces Google AdWords en position latérale.

AdWords, une nouvelle dynamique d’affichage des publicités

Jusqu’ici, les 3 annonces les plus performantes étaient affichées en haut de page, au dessus des résultats naturels. Les 8 autres annonces figuraient en colonne de droite. Ce 22 février, Google France annonce un changement majeur de la composition de ses pages de search, impactant largement le fonctionnement des annonces AdWords.
Pour l’heure, cette évolution ne concerne que les requêtes « hautement commerciales », soit environ 2,5% des résultats. Toutefois, l’on murmure déjà que le procédé serait généralisé.
Désormais, l’affichage des campagnes AdWords

  • passe de 3 à 4 annonces en haut de page (format premium)
  • s’enrichit de 3 annonces en bas de page
  • soit un total de 7 annonces, au lieu de 11…

La colonne de droite :

  • perd ses annonces AdWords, au format textuel, au profit d’annonces « produit »
  • Ainsi, vous y trouverez soit
    • Un bloc Google Shopping, incluant texte et image
    • Un bloc Knowledge Panel de Google
      adword-knowledge

Les sitelinks ou extensions d’annonces sont également impactés, puisque :

  • le texte descriptif sera conservé uniquement sur les requêtes Branding
  • seules 3 extensions par annonce seront disponibles, 8 au total

 

La fin des annonces latérales, quels impacts pour ma campagne AdWords ?

Difficile de le dire pour l’heure. Toutefois, il est fort probable que cette refonte des emplacements impacte le CPC mais aussi le coût d’acquisition des campagnes. Google infirme d’ores et déjà cette tendance et s’engage à ajuster en conséquence.

Impact sur le CPC

Naturellement, qui dit moins de place, dit plus de concurrence… Jusqu’alors, les annonces de droite affichaient les CPC les plus bas. Il est probable que cette disparition fasse grimper les enchères. L’apparition d’une 4ème place en premium et de 3 an bas pourra peut être compenser. Pour quelques annonceurs uniquement.

Augmentation des CTR et baisse de la transformation

Moins fréquents, les clics latéraux peuvent aussi être plus qualifiés. Certains imaginent déjà que le total des CTR de droite soit équivalent au CTR de la nouvelle position 4. Toutefois, l’on sait également que les clics latéraux sont davantage des clics de « confiance », générateurs de davantage de transformation. Cela sera-t-il applicable pour la position 4 ? La question reste entière…

Google Shopping en force

Plus que jamais, Google Shopping devient impératif pour gagner en visibilité. Posé au milieu d’un vaste espace blanc, avec ses textes et ses images, le bloc Google Shopping est nettement exposé. Seul bémol, tous les annonceurs n’y trouvent pas leur place…
 

Google, plus de SEA, moins de SEO ?!

Cette révolution SEA impacte évidemment aussi le SEO. Les référenceurs de tous bords, comme certains annonceurs, déplorent déjà le « tout sponsorisé » vers lequel Google s’engage chaque fois un peu plus.
Avec désormais 7 annonces sponsorisées + Google Shopping à droite + le bandeau Shopping en milieu de page + les suggestions sur certains types de requêtes… L’espace dédié aux résultats naturels fond comme neige au soleil. Sur un écran 13 pouces, il faut désormais franchir la ligne de flottaison pour y accéder.
JVWEB est à vos cotés face à ce changement majeur. Contactez votre chargé de compte pour un bilan complet.
 

Les métiers Jvweb