Le Blog​

Google AdWords : mes conversions hors ligne, comment je les traque ?!

Le multicanal est l’avenir du web… Ou pas ! Mais une chose est sûre, le temps des conversions full web est désormais révolu. Nombreuses sont, en effet, les marques à miser, à juste titre, sur une stratégie mixant différents leviers, en ligne comme hors ligne. Seulement, lorsque le moment de faire les comptes approche, celui de s’arracher les cheveux le suit de près… Stop, pas de panique, pour compter vos conversions Google Adwords réalisées hors ligne, des solutions simples existent. Explications !
 

Conversions hors lignes, où êtes vous ?!

Dans un monde de simplicité, vous avez un site web, les visiteurs affluent et ils repartent, dès la première visite, le panier plein de vos merveilleux produits… Il ne reste plus qu’à compter combien de ventes réalisées grâce à votre unique annonce AdWords. Une petite division et hop, vous tenez même votre ROI…
Seulement, la réalité est un poil plus complexe. 7 visites en moyenne avant de conclure une transaction, une visite en boutique par ci, une conversion au téléphone par là, un client un peu longuet qui transforme 6 mois plus tard, un autre qui débute sur son mobile et termine sur la tablette du bureau…
Face à ce joyeux melting-pot de la conversion, un seul allié : le Google Click Id. Votre petit espion tout terrain, le seul capable de remonter toutes vos ventes en un même tableur
Pour une utilisation optimale de votre GLCID, 3 conditions à respecter néanmoins :

  • un processus d’achat limité à 90 jours
  • un GLCID lié au nom du prospect, idéalement via votre CRM
  • activer via Analytics, le marquage automatique de vos annonces AdWords

 

GCLID,  l’historien de vos ventes…

Pour chaque clic sur une annonce, AdWords fournit un Google Click ID, le GCLID. Pour assurer le suivi des conversions hors ligne, il suffit d’enregistrer cet identifiant, associé aux informations recueillies sur le visiteur. Ensuite, si cette personne transforme hors ligne, c’est à vous de faire remonter l’information à AdWords, combinées à d’autres informations, comme le type de conversion et la date.
Par exemple : Marc vend des baskets en ligne et dans sa boutique hype du Marais. Une fois sa campagne en place, il va effectuer les actions suivantes :

  • ajouter quelques lignes de html sur son site de manière à collecter le GLCID via ses cookies
  • intégrer les GCLID via son CRM (ou son tableau excel des ventes !)
  • à chaque vente en boutique, noter dans son tableur / CRM sa conversion
  • via Analytics, sélectionner la fonction Importation Suivi des conversions hors ligne
  • importer ses ventes (CVS / Excel / CRM) dans AdWords via l’interface
  • isoler les données dans une Colonne Personnalisée
  • se féliciter de pouvoir avoir enfin une vue complète et ainsi optimiser ses campagnes AdWords !

 

Conversions hors ligne, que compter ?

L’avantage de ce système de comptage est clairement d’avoir une vue plus exhaustive de vos performances générées via Google AdWords. Disponible au niveau de la campagne et du groupe d’annonce, cette information est précieuse pour optimiser les campagnes et affiner le ciblage.
Aussi, l’idée n’est pas de tout comptabiliser aveuglément mais bien de rationnaliser. Pour cela, nous vous recommandons de créer une conversion hors ligne pour les cas suivants :

  • vente hors web : boutique, téléphone…
  • vente nouveau client
  • vente deuxième achat et plus

En complément, n’oubliez pas d’exclure les ventes annulées, les retours en magasin ou dans un délai supérieur à 90 jours.
Plus d’astuces AdWords ? Inscrivez-vous à la newsletter JVWEB !

Les métiers Jvweb