Le Blog​

AdWords : rédiger une annonce en bonne et due forme

Génératrice de clics, une bonne annonce AdWords doit traduire le bon message, à la bonne personne, au bon moment. Et, ceci, en respectant la charte éditoriale, plutôt stricte, imposée par Google. Pas simple comme défi ! Pour vous y aider, nous avons dressé pour vous la liste des bonnes pratiques de rédaction en matière d’annonces AdWords. Prêt ?!

Annonces AdWords, rappel des règles !

Avant diffusion, les annonces AdWords sont soumises à validation. Il est donc important de connaître les quelques règles de base avant même de se lancer dans la rédaction de vos annonces. Sachez tout de même qu’il est toujours possible de faire une demande de rééxamen.

Ainsi, notez pour commencer que l’accès au réseau AdWords est interdit aux sites pratiquant une activité frauduleuse. Malware, utilisation discutable des données collectées, déclarations trompeuses… et autres pratiques malfaisantes ne sont pas tolérées. De même, certains contenus sont prohibés tels que :

  • les articles de contrefaçon
  • les produits dangereux
  • les incitations à une activité illicite
  • les contenus inappropriés, violents, choquants…

Par ailleurs, Google considère comme sensibles les contenus suivants. Les annonces en lien direct peuvent donc faire l’objet d’une diffusion limitée par la géographie, l’âge ou le type d’appareil. Les 3 premiers nécessitent d’ailleurs l’obtention d’une autorisation.

  • la santé et les médicaments
  • les marques déposées
  • les jeux d’argent, de hasard et de paris
  • les contenus adultes
  • la vente d’alcool fort
  • les services financiers

Enfin, Google AdWords limite également l’accès au remarketing. Certaines catégories de site sont automatiquement exclues des listes de remarketing. C’est par exemple le cas des sites de jeux d’argent ou des sites dont les utilisateurs ont moins de 13 ans.

Annonce Textuelle AdWords, une rédaction optimisée

Les grandes lignes acquises, penchons-nous désormais sur le cas de l’annonce textuelle, qui reste le format le plus répandu d’AdWords. Ici, la conformité repose sur 5 éléments :

  • l’orthographe & le style: attention, les symboles, la ponctuation et les émojis sont interdits. Inutile de tenter le =>>> cliquez ici 😀
  • la typographie : l’usage des mots entièrement en majuscule est interdit, hormis quelques abréviations ou marques déposées
  • l’identification de l’entreprise : l’annonceur doit être mentionné sur le site ou la page de destination
  • la répétition des informations : des extensions en doublon, par exemple
  • le nombre de caractères total : notamment dans le cas des ad customizer

Annonces textuelles, le cas des extensions

Très utiles, les extensions d’annonces peuvent fortement influer sur vos performances. Vous devez donc y prêter attention lors de la création de vos campagnes. AdWords a fixé des interdits concernant les 4 principales extensions d’annonces. Récap !

Pour les extensions d’extraits de site, il est interdit :

  • d’intégrer du texte promotionnel
  • de citer des marques
  • d’ajouter des variantes différentes des catégories
  • de mettre plusieurs éléments par valeur

Pour les extensions de lien annexe, Google préconise :

  • de changer le texte pour chaque lien
  • de proposer un lien pour chaque extension
  • de ne pas ajouter de lien vers un domaine différent

Pour les extensions de prix, l’attention est portée sur :

  • une mauvaise utilisation des catégories
  • l’utilisation de texte promotionnel et / ou de termes protégés
  • l’absence de prix sur la page de destination

Quant aux extensions d’avis, elles peuvent être refusées si :

  • l’avis ne respecte pas l’original
  • l’avis date de plus d’un an
  • il s’agit de témoignages de clients individuels

Rédiger une parfaite annonce AdWords est presque un art. Remettez-vous en à des experts, confiez-nous vos campagnes de liens sponsorisés.

Les métiers Jvweb