Le Blog​

AMP : quel bilan un an plus tard ?

Lancé en octobre dernier par Google, le projet open source Accelerated Mobile Pages s’est rapidement retrouvé au cœur de nombreuses polémiques. L’installer ou non, telle est la question ?
En offrant aux utilisateurs un meilleur temps de chargement des sites mobile, l’AMP semble, avec un peu de recul, ouvrir des pistes d’optimisation bien plus large. En effet, les dernières mises à jour AdWords et Search laissent penser que ce dispositif pourrait avoir très rapidement un impact sur le SEA et le SEO mobile.
Pour ce premier anniversaire, l’AMP Project publie une série de statistiques intéressantes sur les performances de cet accélérateur Mobile. Quelques éléments de réponse qui pourraient bien vous décider à l’adopter !

AMP, est-il vraiment utilisé ?!

Au vu des débats que l’AMP a engendré, la question est légitime. Et la réponse sans appel ! Aujourd’hui, pas moins de 600 millions de pages sont publiées via l’Accelarated Mobile Pages. Ce qui représente pas moins de 700 000 domaines connectés à cet outil et quelques 8700 développeurs engagés pour la cause !
En somme, un outil qui a su gagner du terrain rapidement. En effet, les premiers utilisateurs convaincus sont les plus grands réseaux. Parmi eux, le CMS WordPress, Reddit, Bing, Ebay, Pinterest et évidemment Google.
La raison de ce succès : avec AMP, une page charge jusqu’à 4 fois plus rapidement. Lorsque l’on sait que 53% des visiteurs abandonnent un site qui met plus de 3 secondes à charger, l’on mesure mieux l’enjeu…

AMP et Editeurs, des résultats encourageants

Outre l’optimisation du temps de chargement, l’AMP offre de meilleures performances mobile, tant coté Search qu’AdWords, notamment avec l’arrivée d’un format dédié. Ainsi, au terme de cette première année d’utilisation, quelques éditeurs de renom ont confié leurs statistiques d’utilisation :

  • le Washington Post a, lui, augmenté le nombre de ses visiteurs mobile récurrents : +23% sur les visites hebdomadaires
  • Slate a augmenté son trafic mobile : +44% du nombre de vu / mois et + 73% du nombre de visites/ vu mensuel
  • Gizmodo a vu sa visibilité croitre : +50% d’impressions
  • Filaire a démutiplié son CTR : +25% de clics supplémentaires sur le Search

Vous l’aurez compris, adopter l’AMP peut sérieusement booster vos performances mobile.

AMP, un booster d’annonces AdWords ?

Si l’impact est positif sur le Search, il l’est également sur les annonces AdWords. Une étude DoubleClick, menée sur 150 éditeurs, révèle les performances enregistrées sur les campagnes mobile :

  • 80% des éditeurs ont un taux de visibilité plus élevé grâce à l’AMP.
  • 90% des éditeurs constatent une augmentation de l’engagement et du taux de clic
  • l’essentiel des éditeurs enregistrent également une hausse de leur E-CPM

Seul bémol non élucidé pour l’heure, la pérennité de l’outil, qui nécessite tout de même un chantier important pour le déploiement.
 
Et vous, avez-vous adopté l’AMP ?

Les métiers Jvweb