Le Blog​

Augmenter son taux de conversion, la preuve par 4 !

Au centre des préoccupations, le taux de conversion est une donnée sensible ! Au delà de la qualité de l’offre, la manière dont celle-ci est présentée, orchestrée, mise en valeur influe considérablement sur le volume de conversions. Si le meilleur chemin vers la transformation reste l’A/B Testing, certains freins peuvent être contournés simplement. Pour vous aider à doper vos conversions, découvrez la liste de nos meilleures astuces.

#1. De l’émotion, tu généreras !

Landing page, page d’accueil ou fiche produit, quel que soit le point de contact entre le visiteur et votre marque, il est impératif de créer un lien émotionnel fort. Très rapidement, le contexte présenté doit aider le visiteur à se projeter dans l’usage de votre produit / service. Au cœur de votre story, l’émotion est ce petit plus qui va aider, mentalement, votre visiteur à associer la valeur ajoutée de votre offre à son besoin. Un argument plutôt favorable à votre taux de conversion !
Pour ajouter un soupçon d’émotion, plusieurs axes sont envisageables :

  • Les visuels : évitez tant que possible, les visuels plats issus de banque d’images. Si malgré tout vous y cédez, sélectionnez prioritairement des visuels mettant en scène des humains en train d’utiliser votre produit ou cherchant la meilleure solution à leur problème : la vôtre.
  • Le contenu : là encore, misez sur un vocabulaire axé sur l’émotion ou capable d’amorcer une conversation. Pour une proposition claire, il vous faut avant tout bien cerner le besoin émotionnel auquel répond votre offre.

#2. Des preuves, tu apporteras !

Pendants de l’émotion, les éléments de réassurance sont indispensables pour faire grimper le taux de conversion. Leurs missions : conforter le visiteur dans son choix, lui apporter la garantie que son besoin sera bien comblé, lui donner les éléments de sécurisation nécessaires au passage à l’acte.
Là encore, vous pouvez pour cela, activer plusieurs leviers :

  • Montrez votre produit en action ! Notamment, s’il s’agit d’un service… Vous pouvez, via des copies d’écran, donner une idée du rendu final.
  • Simplifiez l’accès aux informations principales. L’on veut parfois tout dire…mais le visiteur ne veut pas tout lire ! Hiérarchisez les informations et soignez le graphisme de celles qui vous semblent les plus importantes.
  • Ajoutez des témoignages clients, et ce dès votre page d’accueil. Privilégiez l’usage d’un service d’avis tiers, qui accroit le crédit apporté aux avis par les visiteurs. De plus, ils sont généralement visibles dans les moteurs de recherche, cela servira également votre taux de clic.
  • Proposez des contenus experts, téléchargeables. Attractifs, ces formats vous permettent de montrer votre expertise, tout en apportant une solution plus détaillée. L’internaute sera, lui, beaucoup plus à même de laisser son mail pour obtenir un contenu à forte valeur ajoutée.

#3 Ta proposition de valeur, tu soigneras !

En moyenne, un visiteur quitte la home en moins de 8 secondes. Autant dire qu’il faut être précis et concis pour convaincre. Ainsi, il est essentiel que les visiteurs saisissent très rapidement ce que vous pouvez leur proposer.
Là encore, quelques astuces permettent de clarifier l’ensemble, et donc, de gagner en conversions.

  • Une proposition de valeur claire et simple depuis les pages de conversion principales : un titre, 1 phrase de texte sans jargon, 1 CTA doivent résumer votre positionnement.
  • Une vidéo de présentation : de votre marque, de vos produits, de leur usage… Selon Crazy Egg, les internautes ayant regardé une vidéo du produit sont 87% plus susceptibles de convertir… Là encore, faites simple, court, clair et de qualité.
  • Des formulaires courts : Plus vous multipliez les champs, plus le risque d’abandon est important. Limitez-vous à demander uniquement les informations dont vous ne pouvez vous passer.

#4 Ces erreurs, plus jamais tu ne commettras !

En marge de ces points d’ajustement capables de booster votre taux de conversion, certaines erreurs critiques doivent être corrigées pour obtenir de bons résultats.
Voici quelques-unes des mauvaises pratiques qui peuvent nuire à votre taux de transformation :

  • Un site trop lent à charger : chaque seconde passée, ce sont 11% de visiteurs en moins et 7% de conversions perdus (Husbpot).
  • Pas de CTA sous la ligne de flottaison : plusieurs études démontrent que le taux de conversion est pourtant meilleur plus bas dans la page. Ce qui fait la différence : le niveau d’explication nécessaire pour appréhender votre produit. Plus il est complexe, plus il vous faut associer texte explicatif et CTA.
  • Trop de sliders sur les pages clés : s’ils sont esthétiques, les carrousels ont aussi deux défauts de taille, notamment pour le SEO. D’une part, ils sont généralement reliés à de multiples tags H1, qui diluent la pertinence du keyword. D’autre part, ils sont souvent pourvus de larges visuels, trop lourds à charger…

 
Ces quelques astuces ont un véritable impact sur le taux de conversion affiché par une page. Certains sont simples à mettre en œuvre et peuvent vous offrir de belles opportunités, testez-les 😉