Le Blog​

Authorship Google : la fin d’une époque…

En cette semaine de rentrée, riche en actualités Googliennes, l’annonce tombe comme un couperet pour tous ces auteurs qui ont patiemment tissé leur toile de contenus. L’authorship, c’est fini… Dans son sillage, potentiellement l’authorank également. Une information, qui reste néanmoins à confirmer. Retour sur cette actualité, qui impacte notoriété et référencement.

google-authorship-matt-cutts

RIP l’authorship…

Instauré en 2011, l’authorship permettait aux auteurs de s’identifier lors de la publication de leurs contenus via un profil Google +.  A la clé, des snippets enrichis, notamment d’une photo de l’auteur. Une mise en avant, initialement destinée à souligner l’expertise et la régularité d’un auteur, que Google a gommé au fil des mois. Pour preuve, la disparition récente de la fameuse photo.

Aujourd’hui, Google annonce la mise à mort du système de l’authorship. Conséquence, la fin de la mise en avant des auteurs associés ainsi que celle de l’attribut « rel=author », la fameuse balise à renseigner pour bénéficier pleinement des bienfaits d’une publicatio Google+.

Annoncée par John Mueller, potentiel successeur de Matt Cutts, la disparition de l’affichage de l’authorship résulte d’un manque de pertinence. L’information, pas aussi utile qu’escompté, aurait même tendance à distraire l’internaute !

Disparition de l’authorship, quel impact pour le SEO ?

Si Google indique que cette mise à jour n’aura pas , selon ses tests, d’impact sur le trafic, notez toutefois que celle ci entraîne quelques changements. Outre la disparition de l’image, Google ne prendrait plus en compte les données associées pour analyse. Elles disparaitraient également des rich snippets, remplacée par un logo.

Pour autant, John Muller encourage vivement les publishers à continuer de renseigner les metas associées. Celles ci seraient toujours utilisées pour jauger de la pertinence des contenus.

Publishership, un produit de substitution ?

Si cette modification impacte les auteurs, elle ne concerne pas les pages Google+. Via Publiershership, un auteur connecté à son compte et abonné à la page pourra toujours visualiser son rédacteur. Une liste de résultats personnalisés lui sera, même suggérée, de manière à lui proposer auteurs et contenus pertinents. Une piste à suivre vraisemblablement…

Concernant l’authorank, largement évoqué au fil des derniers mois, son devenir reste, pour le moment en suspens.