Le Blog​

Back to SMX : Quand Google fait le point sur les critères de référencement

Réunis à Seattle pour l’incontournable SMX, les professionnels du SEO ont profité de la présence de Gary Illyes, Trends Analyst chez Google, pour revenir sur les tendances liées au référencement naturel. Au cœur de cet inventaire, les dernières évolutions mais aussi les mises à jour des désormais bien connus Penguin, Panda et autres animaux googlesques ! Retour sur les dernières actus SEO.

1. L’authorship est mort ! Vive l’authorship !

Face au succès contrasté de l’authorship, Google a décidé de suspendre cette fonctionnalité dédiée au contenu. L’authorship n’est donc plus employé pour identifier les rédacteurs ou encore les « articles de fond ». Conclusion : vous pouvez supprimer la balise homonyme.

2. RankBrain, un facteur de ranking non-optimisable

Nouvelle star algorithmique, le RankBrain gagne en considération au fil des mois. Initialement en test sur environ 15% des requêtes, celui-ci serait désormais automatisé. Si Google confirme que le RankBrain est désormais un facteur de ranking, il précise également qu’aucun système de scoring n’y est encore associé pour juger de la pertinence du contenu.
Résultat, le RankBrain est difficilement optimisable pour l’heure. Notez, néanmoins, que celui-ci aurait une tendance naturelle à remplacer, lors de la recherche, une requête par une requête plus populaire similaire. Un fonctionnement qui influe directement sur le classement des résultats naturels.
=> RankBrain, comment ça marche ?!

3. Panda & Penguin, toujours en attente de déploiement

Interrogé sur la pérennité de Panda et Penguin, Garry Illyes a déclaré que ceux-ci étaient toujours en cours de mises à jour. Panda s’évertue toujours à valider la qualité des contenus en continu, et non en temps réel. Plusieurs mois lui sont nécessaires pour boucler son évaluation.
Quant à Penguin, une nouvelle version serait à l’étude. Mais aucune date de sortie n’est annoncée pour l’instant…

4. Google toujours plus Mobile

Sans surprise, Google continue de jouer pleinement la carte du mobile. Si aucune directive précise n’a été commentée, le responsable Google invite néanmoins les webmasters à opter rapidement pour l’AMP. Un sujet qui fait débat chez les SEO !
D’autre part, Garry Illyes a confirmé que la firme travaillait toujours autour d’un moteur de recherche dédié mobile. L’objectif : proposer deux typologies de résultats, l’une présentant uniquement des résultats compatibles mobile, l’autre mixant les différentes sources consultables depuis un ordinateur fixe.
=> Bonus : bien travailler son ref mobile

5.L’HTTPS devient la norme

Adopté dès l’été 2014 comme un critère de référencement, l’usage du HTTPS, destiné à renforcer la sécurité, est toujours de rigueur. Si 34% des sites ont opté pour cette configuration, Google invite vivement les éditeurs à migrer rapidement vers ce type d’hébergement.

Syvoun Phay
Account Manager SEO
> Voir les articles

Les métiers Jvweb