Le Blog​

Bing + Adwords : 5 pistes d’optimisation mutualisables pour vos campagnes CPC

Que l’on préfère Bing ou Adwords, l’avantage des deux plateformes est qu’elles proposent un certain nombre de fonctionnalités communes. Ainsi, plutôt que de choisir, il est parfois de bon ton de dupliquer ! Le fonctionnement de Bing étant inspiré d’Adwords, la manipulation est relativement simple. Pour aller encore plus loin, l’équipe JVWEB vous livre 5 pistes d’optimisation secrètes, disponibles sur les 2 moteurs.

#1. Convertir plus grâce au compte à rebours !

Bien connue des amateurs de psychologie marketing, la technique du temps qui passe reste un bon moteur de conversion. Ainsi, si votre offre vous le permet, vous avez tout intérêt à activer, sur Bing comme Adwords, le fameux compte à rebours. Il vous permet de créer un sentiment d’urgence, et donc, d’accélérer la prise de décision.

Pour vos campagnes Adwords / Bing, il est redoutable pour :

  • motiver les inscriptions avec une date limite
  • mettre en avant une promotion : remise valable jusqu’au..

#2. Elargir sa cible avec les audiences de marché

Peu connues les audiences de marché sont pourtant très utiles pour élargir son bassin d’audience. A la différence des listes remarketing, celles-ci n’intègrent pas uniquement les visiteurs de votre site mais tout un tas de profils aux appétences déjà identifiées pour vos produits. A ce jour, Bing comme Adwords proposent déjà des dizaines de listes sur des marchés tels que l’automobile, la finance, le commerce de détail…

Les listes de marché sont associées aux groupes d’annonces en moins de 5 minutes ! Ici, inutile d’attendre d’avoir 1000 cookies pour exploiter la data, vos données sont opérationnelles immédiatement. Parfait pour dénicher de nouveaux prospects ou optimiser son ciblage.

#3. Gérer habilement ses conflits de mots-clés

Relevés par Bing comme Google Adwords, les conflits de mots-clés se présentent dès lors qu’un mot clé à exclure bloque un mot-clé sollicité pour l’affichage de vos annonces. Dans les deux cas, Bing et Adwords activent une notification. Différents cas peuvent se poser :

  • vous avez un groupe d’annonces avec une expression exacte et une autre expression : dans ce cas, le conflit est notifié mais, en réalité, vos annonces sont correctement diffusées.
  • Vous utilisez des listes de mots-clés à exclure, que Google ne considère pas toujours. Dans ce cas, il est recommandé de grouper tous les termes dans une même liste pour éviter les conflits.
  • Autre hypothèses, les variations de mots-clés (pluriel, fautes…) perturbent l’affichage sur le mot-clé choisi.

Le mieux, utiliser un logiciel dédié qui vous aide à analyser la nature de vos conflits et ainsi, adopter une stratégie adaptée.

#4. Automatiser les tâches chronophages

Bing comme Adwords permettent l’usage de scripts pour la gestion de vos campagnes. Avantage, vous gagnez un temps considérable. Inconvénient, quelques compétences techniques sont nécessaires pour mettre en œuvre votre automatisation de campagnes.

Bing comme Adwords fournissent quelques scripts, leur moteur vous aidera à en trouver d’autres. Les scripts sont notamment utiles pour :

  • simuler les budgets
  • vérifier les url
  • générer des campagnes
  • compiler des rapports
  • (…)

#5. Affiner son ciblage Display

Que vos campagnes soient diffusées sur Bing ou Adwords, en matière de Display, le ciblage par mots-clés n’est pas la méthode la plus efficiente, notamment au regard de la problématique des mots-clés à exclure. Ainsi, pour performer sur les réseaux Display, il est plus efficace de procéder avec un ciblage :

  • remarketing
  • par audiences similaires
  • via Customer Match, pour Adwords
  • via des audiences d’affinités

Ainsi, la diffusion sera davantage par groupes d’audience que par le contenu d’une page. A la clé, davantage d’intérêt et d’engagement.

[maxbutton id= »1″ ]

Les métiers Jvweb