Le Blog​

Chute SEO : 8 points de checking pour diagnostiquer le problème

En ces temps de mises à jour régulières du moteur de recherche Google, il est des matins où certains attrapent des sueurs froides. Face à une désindexation massive de termes génériques, certains voient leur positionnement fondre comme neige au soleil. Pour ne pas rester impuissant devant ce couac SEO, nous vous livrons, aujourd’hui, 8 points à vérifier afin de diagnostiquer la cause d’une chute de votre référencement naturel. Explications.

1. L’ajout de backlinks

Si l’obtention de liens externes est une pratique classique en SEO, l’ajout d’un trop grand nombre de backlinks simultanés peut attirer l’attention de Google. Face à un déclassement, pensez à valider la qualité de ces liens.
En effet, la fiabilité du site et son autorité peuvent impacter négativement votre SEO, notamment si celui-ci a, lui-même, connu quelques déboires SEO au préalable. Dans ce cas, Google peut appliquer un « ranking de transition ».
Pour vous assurer de la pérennité des liens, recourez à un outil dédié, tel Majestic SEO et vérifiez manuellement la véracité et l’origine de vos backlinks.

2. La perte de liens

A l’inverse, la perte de backlinks pointant vers votre site peut entraîner une baisse SEO, notamment si ce dernier bénéficie d’une autorité inférieure au site d’origine du lien. Dans cette configuration, le retrait ou l’indisponibilité du lien altère l’autorité du domaine.
Là encore, le bon réflexe est de vérifier vos liens brisés à l’aide d’un outil. Cherchez en priorité les liens relatifs au formulaire ou provenant d’un contexte concurrentiel, ce sont eux qui ont l’impact le plus négatif sur votre SEO. Une fois repérés, supprimez-les ou tentez de les regagner !

3. Les redirections

Largement utilisées lors d’un changement pour orienter les visiteurs vers une autre page du site, les redirections peuvent créer des zones de risques.
En effet, il est indispensable de vérifier la page de destination de la redirection. Si la page se positionne sur un ou plusieurs mots clés en SEO, il faut impérativement proposer une page au moins aussi riche en contenu que l’originale.
Le fait de faire un redirection vers une page peu ou mal optimisée aura un impact direct sur son classement.
Assurez-vous également qu’elles fonctionnent toutes correctement et que le choix de la redirection est le bon. Temporaire, permanente ? il faut trancher.

4. Les pénalités et autres filtres

Face à une désindexation importante, il est fort probable que votre site soit visé par une pénalité manuelle ou le déploiement d’un filtre, appliqué via l’algorithme du moteur. Dans un cas comme dans l’autre, vous devez identifier la cause du mal pour le résoudre !
Pour cela, rendez-vous dans Search Console > Trafic de recherche > Actions manuelles. Si une pénalité est appliquée, Google vous aura envoyé un message notifiant les causes.

5. Les dernières mises à jour

Les mises à jour de Google sont plus nombreuses mais aussi plus subtiles désormais. Ainsi, ces updates de l’algorithme sont souvent à l’origine de mouvements SEO. Aussi, il est important de suivre l’actu SEO afin d’identifier les mises à jour en cours et leurs impacts.
Des sites, tels Mozcast, vous permettent de consulter les variations de positionnement et ainsi, vous adapter aux mouvements !

6. Les fondamentaux techniques

Un bon SEO, c’est aussi des bases techniques solides. Ainsi, ne négligez pas de vérifier que tout est correctement mené de ce coté là.
Parmi les basiques à vérifier :

  • les balises canoniques
  • la balise index
  • la lisibilité du contenu
  • les url
  • le fichier robot.txt
  • le htaccess

Autant de points qui peuvent freiner, voire bloquer l’indexation.

7. Les problèmes serveur

A la frontière de l’IT et du marketing, ce terrain d’analyse doit pourtant être exploré pour diagnostiquer un déclassement. En effet, un ralentissement du serveur, un temps de chargement trop long, une fonction mise en cache en vrac et c’est toute la chaine SEO qui en pâtit…
Pour vous assurer que tout est en ordre, vérifiez, avec l’appui de votre IT, les logs serveurs et potentielles erreurs inhabituelles. Vous trouverez également des informations sur Search Console si Google a émit une recommandation particulière.

8. La fraîcheur du contenu

Etre bien positionné en SEO, c’est apporter, au sens de Google, la réponse la plus pertinente à l’internaute. Ainsi, une page vieillissante perdra des positions au fil de l’évolution des requêtes si celle-ci n’est pas régulièrement mise à jour.
Prenons l’exemple d’une page dédiée aux iphone. Si l’iphone 3 est au cœur du sujet, naturellement le taux de rebond va augmenter avec le désintérêt de l’internaute, et ainsi, mécaniquement descendre au fil des mois. La solution : rester tendance !

Bonus

Face à une désindexation importante, il peut être pertinent de faire appel à un expert du référencement afin de rétablir l’existant. Pour cela, JVWEB peut vous accompagner. L’une des premières actions proposées sera la mise en oeuvre d’un audit SEO complet. Parlons-en !