Le Blog​

Des données personnelles self service

Un chercheur en sécurité du nom de Ron Bowes a libéré sur la toile les données de 100 millions d’utilisateurs de Facebook.

L’objectif de cette opération ? Sensibiliser les utilisateurs du réseau social aux problèmes de sécurité liés. Dans ce cas, ce n’est pas un problème lié à Facebook car les profils de ces utilisateurs étaient édités comme « publics ». Le chercheur s’est juste rendu sur l’annuaire des profils d’utilisateurs publics dont il a fait une compilation.

Bonne idée ou pas, ce cher monsieur l’a partagé sur les sites de peer to peer ou il s’échange sans relâche depuis deux jours. Pas sur que les détenteurs de ces profils publiques apprécient de faire part de cette dénonciation du terrible et maléfique Facebook.

Demandons nous surtout quand nous –les internautes- serons assez responsables pour protéger efficacement nos données personnelles, et ne pas sombrer dans la paranoïa (oui, tous les sites ont des cookies, bienvenue dans le monde internet). Facebook ne vous plait pas ? Ne vous inscrivez pas ou désinscrivez vous –la suppression immédiate des comptes sur demande devrait arriver d’ici peu-.

On se passerait bien des attentions des Zorro de l’internet, qui devraient laisser ces questions aux entités responsables.