Le Blog​

E-commerce : un bilan 2013 favorable aux boutiques en ligne

e-commerce
Comme chaque trimestre, la FEVAD publie les résultats de son Observatoire des Usages Internet. A la clé, un instantané du marché E-commerce, toujours florissant. Entre nouveaux usages, leviers émergents et augmentation du nombre de transactions, l’e-commerce reste définitivement un marché en croissance.

E-commerce : toujours plus d’internautes consommateurs

L’E-commerce ne connaît pas la crise ! Cette année encore, l’économie du web se distingue par ses résultats encourageants. Avec 33,8 millions d’acheteurs en ligne (+5%) et une croissance de 13,5 % du chiffre d’affaires, tous les voyants sont au vert.
En effet, en 2013, l’e-commerce français comptabilise plus de 600 millions de transactions en ligne, pour un volume d’affaires de 51 milliards d’euros ; soit une augmentation de 13,5% du montant des ventes et une croissance de 17% du nombre de transactions.
Plus aguerris, les cyberacheteurs consomment toujours plus en ligne. Aujourd’hui, on compte en moyenne 18 transactions annuelles, soit 2 de plus qu’en 2012. Avec seulement 59% des internautes considérés comme acheteurs, l’e-commerce affiche de belles perspectives d’acquisition.
Seul bémol, un panier moyen légèrement revu à la baisse : 84,50€ en moyenne contre 87,50€ en 2012.

E-commerçants : un marché, deux profils…

Outre des perspectives intéressantes, cette étude souligne la dualité du marché. Avec 138 000 sites actifs, dont 20 000 créés l’an passé, les boutiques en ligne et autres e-shops sont incontestablement vecteurs du dynamisme de l’e-commerce.
Si ces sites au trafic modéré ont une surface financière bien inférieure aux géants du web, ils représentent tout de même 90%  des transactions… Des marchés de niche où chacun cherche à tirer son épingle du jeu puisque 66% d’entre eux n’excèdent 30K de CA.
A l’autre extrême de la chaine du web, les géants qui cumulent 30 millions de visiteurs chaque mois.

E-commerce 2013 : les leviers porteurs

Au service de ces résultats positifs, un panel de leviers plébiscités par les e-commerçants. Ainsi, si le search (58% du digital) et le display (26%)  restent majoritaires et en croissance, l’affiliation, l’emailing et les comparateurs stagnent (+0,5%). Le RTB, lui, croît de 128% pour un volume d’affaires estimé à 117M€.
Les places de marché sont, quant à elles, toujours sur la voie de la croissance. Utilisées par 32% des e-shops, elles profitent de la multiplicité des acteurs. En tête de ce business, les incontournables Ebay (utilisé  par 72% des vendeurs), Amazon (59%) et Price Minister (25%).
Vous souhaitez conquérir de nouveaux clients via les places de marché, découvrez Evobiz, l’outil propriétaire JVWEB.
Sources :
Observatoire des Usages Internet – 4ème trimestre 2013 – FEVAD
Obsepub – Syndicat des Régies Internet

Les métiers Jvweb