Le Blog​

E-Pub : 3 tendances fortes du marché

Véritable institution, le SRI publie son 16ème observatoire de l’E-Pub, en collaboration avec PwC et l’UDECAM. Réalisée chaque année, cette étude met en perspective les évolutions du marché de la publicité digitale, levier par levier, format par format. Très complet, ce panorama dresse les grandes lignes des tendances en cours. Zoom sur ces chiffres clés qui font l’avenir du digital.

La publicité en ligne toujours en croissance

En croissance perpétuelle, le marché français du digital poursuit son ascension, affichant 6 points de plus au premier semestre 2016, comparativement à 2015. Au terme de ces 6 premiers mois, le CA s’élève d’ores et déjà à 1,651 milliard d’euros.
De bons résultats qui reposent essentiellement sur le display, qui gagne 13,7%, et le Search, qui lui représente 56% du marché. Le search gagne 3 points, totalisant ainsi plus d’un tiers des investissements marketing (547M€).
Les 11% restant sont dispatchés entre différents leviers traditionnels. Parmi eux, l’affiliation, en hausse de 8% face à un regain de confiance; les comparateurs, en recul de 10 points en proie à leur dépendance googlienne, et l’emailing plutôt stable (+1%).
Ces chiffres révèlent un marché, évidemment toujours dynamique, mais qui avance à deux vitesses. D’un coté, les mastodontes du marché – social, Search, E-commerce, dont les inventaires et la monétisation des data sont relativement fermés. De l’autre, des acteurs plus traditionnels, soumis à une forte concurrence en terme d’investissement média.
A noter néanmoins, une percée du digital sur la télévision. Si les résultats sont à confirmer, la pub online dépasse, pour la première fois, la pub TV, affichant 30% de Part de marché, contre 29,7%…

Le mobile au cœur de la croissance

Là encore, l’étude ne fait que confirmer une tendance largement pressentie. En effet, le mobile connaît une progression fulgurante avec une augmentation de 71% des investissements, soit quelques 425M€, ventilés entre le Search (236M€) et le display (189M€).
Notons néanmoins que l’évolution des usages offre une marge de progression considérable. Aujourd’hui, 56% des connexions sont mobiles, alors que les investissements mobile ne représentent, eux, que 29% du total. En tête, le social, qui représente quelques 71% des investissements pub mobile.
De cette tendance marquée naissent de nouveaux formats, tels que la vidéo verticale, les publicités intégrées dans un flux ou la data géolocalisée. En parallèle, la programmatique mobile poursuit sa croissance et gagne en maturité.

L’évolution des différents leviers

L’étude passe également en revue les différents leviers qui composent le paysage digital français. Voici quelques unes des grandes tendances à retenir afin de peaufiner vos stratégies marketing:

  • Publicité sociale : une croissance de 59% entre S1 2015 et S1 2016. A noter, une envolée du display, dont les réseaux sociaux absorbent quelques 36% des dépenses.
  • Programmatique : représente 50% des investissements en display. En progression sur tous les formats, à commencer par le mobile et la vidéo
  • Vidéo: en croissance également avec 27% d’investissements supplémentaires et surtout 60% de trafic généré via mobile…
  • Search : une croissance moins nette. On note cependant une hausse du local, qui représente un tiers des requêtes ; et une hausse du mobile (soit 25% des investissements, contre 48% des recherches sur Google via smartphone)

Enfin, coté utilisateurs, le Search reste le canal privilégié pour l’E-Commerce puisque 47% des internautes l’utilisent lors de leurs achats en ligne. 26% d’entre eux se disent sensibles aux visuels lors de leurs recherches. Un argument, qui impacte fortement le développement de nouveaux formats proposés par des acteurs tels que Bing ou Google Shopping.
 

Les métiers Jvweb