Le Blog​

[ETUDE BING ] Banque-Assurance, panorama digital

En pleine digitalisation, le secteur de la Banque Assurance fait face à de nombreuses mutations. En premier lieu, celui des usages. Adieu l’assureur à Papa, bonjour l’assureur en ligne. Ou plutôt, les assureurs en ligne. Car coté Finances, la concurrence ne manque pas. Et les internautes évoluent, tant dans leurs préoccupations que leurs habitudes de consommation. Bing a creusé le sujet et nous livre ses retours dans une étude très complète. Morceaux choisis.

Mon banquier sur internet…

Cela n’aura échappé à personne, la situation économique n’est pas au beau fixe. A titre individuel, les français s’interrogent sur leurs deniers. Pour 67% d’entre eux, les problèmes financiers sont source de tracas au quotidien. En réponse à ce climat maussade, 72% misent sur l’épargne pour préserver leur famille.
Inquiets mais modernes, les français ont le béguin pour la banque en ligne. Parmi les produits les plus souscrits en ligne:  58% de produits d’épargne (+16 points en 2 ans !). 36% de comptes courants et 28% pour les produits d’assurance (+11 points en 2 ans). Les raisons de ce succès tiennent en 3 mots : réduction des coûts, disponibilité, rapidité.
Toutefois, avant de choisir à qui confier leur biens, les français s’informent : 66% ont fait des recherches sur internet avant de demander un devis en ligne. 67% s’orientent vers le site l’assureur, 63% des comparateurs, 49% d’autres assureurs. Sur un marché historiquement fidèle, cette volatilité ouvre des potentiels…

Banque Assurance, un soupçon de tradition…

Si le marché de la banque-assurance évolue, il a également le mérite d’offrir une stabilité saisonnière. Ainsi, invariablement, d’année en année, les recherches suivent la même courbe : l’activité est davantage soutenue de septembre à janvier. Ensuite, en mai, un point culminant, directement relié à la déclaration d’impôts, suivi de l’accalmie estivale.
Coté device, l’ordinateur garde toujours la main sur le mobile : le CPC desktop est à 0,49€ en moyenne, contre 0,46€ sur mobile et le CTR est lui de 14% sur ordinateur contre 12% sur mobile. En moyenne, ce sont encore 4 recherches sur 5 qui se font sur ordinateur dans le secteur financier.
Coté audience, les femmes restent majoritaires, notamment sur les sujets assurantiels : 60% des requêtes. De même, les plus de 35 ans sont cœur de cible, puisqu’ils drainent 67% du trafic (segment 35-65 ans). Seule exception, les crédits, plutôt plébiscités par les hommes de moins de 50 ans.
Le mardi est le meilleur jour de la semaine pour l’assurance, la banque ou les crédits !

Banque Assurance, convaincre de nouveaux adhérents !

Réseau de complément, Bing offre de belles opportunités pour convaincre de nouveaux prospects. Le remarketing est l’une d’entre elles. En reciblant vos visiteurs, vous entretenez la relation au fil du parcours de recherche.
De même, avez-vous pensé à installer des extensions d’annonces Bing ? A l’instar de Google, celles-ci vous permettent d’ajouter un complément d’informations à votre publicité. Selon les combinaisons, votre CTR peut gagner de 3 à 11 points. Parmi les possibilités disponibles:

  • extensions téléphoniques : un lien appel vers votre standard
  • extensions d’emplacement : un itinéraire vers votre boutique
  • extensions liens annexes : des liens plus profonds
  • extensions d’appli : la promotion de votre appli mobile
  • extensions de liens améliorés : des liens enrichis
  • annotations : le petit plus promo

Enfin, activez le suivi de conversions afin d’ajuster vos enchères au jour le jour. Testez, mesurez, optimisez ! Avec JVWEB, faites de BING un nouvel allié de vos conversions 😉

Les métiers Jvweb