Le Blog​

Facebook Ads : 3 options pour une diffusion ultra-ciblée

Après l’impact du SMO sur vos campagnes marketing, ou encore l’état des lieux des différents formats Facebook Ads, abordons, aujourd’hui, une nouvelle question pratique. Comment cibler les bonnes personnes au bon moment sur Facebook ?! Une question simple, qui peut pourtant prendre des allures de casse-tête ROIste si l’on n’étudie pas avec soin les différentes possibilités. Base d’un retargeting optimisé, la conception des audiences Facebook est aussi la clé de campagnes Facebook Ads performantes. Explications !

Les audiences personnalisées : plus si affinités…

Recommandée aux annonceurs disposant de data clients, notamment leur email par exemple, l’audience personnalisée offre une belle puissance de ciblage puisqu’elle permet de comparer les données importées par vos soins avec celles dont dispose Facebook.
Objectif : cibler une audience, dont vous avez déjà éveillé l’intérêt, mais aussi fidéliser vos clients en prolongeant les interactions amorcées. A noter, cette démarche est totalement invisible aux yeux des utilisateurs Facebook.
Pour cibler une audience personnalisée, 3 chemins sont possibles :

  • Liste de clients : vous importez une base de clients, de préférence email. Facebook se charge du matching des data. Vous ne saurez pas si votre client a un compte Facebook, mais lui saura que vous y êtes présent.
  • Trafic site web : associée au retargeting, cette option vous permet de générer du trafic via des pages de votre site mais aussi de recibler des visiteurs en fonction des contenus consultés.
  • Activité des applications : dédiée aux promoteurs d’applications, cette option permet de segmenter par critères au sein des utilisateurs de l’appli.

Les audiences similaires/lookalike : exploiter une recette qui marche…

Complémentaire à la première, l’audience similaire (ou lookalike audience) consiste à cibler des utilisateurs aux profils… similaires. En dupliquant les critères de segmentation performants, Facebook vous permet de toucher de nouveaux prospects, tout en respectant une logique d’optimisation des ressources.
Parfait pour répondre à un objectif de prospection, ce ciblage vous permet d’atteindre une nouvelle audience, en limitant les risques de hors-cibles. Mécaniquement, le budget consacré à la campagne est optimisé.
Pour l’activer, il suffit simplement de préciser l’audience à dupliquer. Puis, de définir une zone géographique de diffusion.

Les audiences sauvegardées : de la rigueur et de la précision !

Configurée par défaut via Facebook Ads, au travers du bouton « Mettre en avant », cette typologie est pourtant la plus délicate à manipuler puisqu’elle vous permet de dessiner les contours de votre cible. Age, localisation, sexe, langue, intérêts, comportements, connexion… Vous pouvez définir l’intégralité des critères de ciblage de diffusion.
Le piège : viser une audience trop large ou, au contraire, trop restreinte. Pour une vision juste, et un budget optimisé, définissez un objectif clair : prospection ou conversion. Dressez ensuite un profil de vos cibles, en vous basant sur vos statistiques, notamment Analytics. Pour vous aider, vous pouvez également prendre le temps d’établir vos profils types de clients.

Le pixel d’audience, votre allié Facebook Ads !

Audience configurée, il vous reste une dernière étape : créer votre pixel d’audience. Cookie Facebook, cet extrait de code html est à placer dans les pages de votre site. C’est lui qui va faire le lien entre les visiteurs de votre site et les profils Facebook. Le code est généré par Facebook lors de la création d’audience. Vous n’avez donc qu’à le coller !
Bon à savoir : le plugin Pixel Helper de Chrome vous permet de vérifier si vos concurrents ont, ou non, introduit un pixel d’audience !

Les métiers Jvweb