Le Blog​

Formats publicitaires : chiffres et tendances 2018

En croissance quasi-constante d’année en année, le marché publicitaire digital poursuit sa lancée. 2017 s’achève avec un chiffre d’affaires net de 4094 millions d’euros – soit une progression de 12 points tout de même. Alors que le bilan du 1er semestre se profile, la publication de la 19ème édition de l’observatoire de l’E-pub du SRI nous livre son « point route » sur les formats publicitaires qui séduisent… Eléments de réflexion.

Constat 1 : l’E-Pub a de beaux jours devant elle…

Avec une croissance annuelle toujours positive, le marché de la publicité digitale est plus que jamais actif. Séduits, les annonceurs investissent désormais davantage sur le web que sur la télévision, levier historique. Un delta significatif dans les enveloppes engagées, de l’ordre de 33%, qui marque une véritable appétence pour la performance.

Fait intéressant, tous les leviers sont en croissance ! Plus étonnant, c’est le display qui se démarque avec ses 20 points d’augmentation, représentant à lui seul quelques 35% du marché, soit un CA net de 1450 millions en 2017.

Le Search, en croissance de 8 points, pèse lourd, très lourd également ! A lui seul, il draine quelques 50% des sommes investies par les annonceurs. Les autres leviers, comparateurs inclus, représentent, eux, 7% du marché, pour 695 millions de CA.

Constat 2 : le Search et le Social, moteurs des annonceurs

Cumulés, le Search et le Social, les 2 spécialités de votre agence préférée, captent 78% du marché de l’E-Pub. 98% des revenus sur mobile. Portées par les 2 géants du secteur, Search et Social soutiennent 92% de la croissance de l’E-Pub sur l’année passée. A noter toutefois, l’émergence d’acteurs alternatifs, qui doucement se font une place aux cotés des mastodontes.

Renaissance du display, les social ads représentent près de la moitié des budgets alloués en 2017 (46%). Alors que le display classique s’essouffle un peu, le display vidéo reste lui très dynamique, + 39% en 2017. Seul bémol, cette croissance peine à dépasser les frontières du social. En effet, le display vidéo est majoritairement outstream. Or, 81% du segment outstream est représenté par le social.

Le succès du display tient également à la programmatique, qui rencontre un franc succès auprès des annonceurs. Captant près des 2/3 du display tous genres confondus, le RTB s’alimente lui aussi pour une grande partie du coté des réseaux sociaux : +48% l’an passé. La boucle est bouclée !

Constat 3 : le mobile au cœur de toutes les campagnes

Sans surprise, l’étude confirme également l’assise du mobile sur le desktop. Les investissements réalisés autour du mobile, Search et Display, progressent de 34%, ventilés à 58% sur le Search Mobile et 42% sur le display.

Dans la même mouvance, le display mobile connait une forte progression sous l’impulsion du social : +79%. Le display mobile hors social peine, lui, à franchir le cap des 25% d’investissements.

Coté consommateurs, l’on semble plutôt prêt puisque 73% des sites visités le sont sur mobile.

Alors, qu’attendez-vous pour lancer vos campagnes Search et Social avec JVWEB 😉

 

[maxbutton id= »1″ ]

Les métiers Jvweb