Le Blog​

G20 des Jeunes entrepreneurs 2016 : JVWEB au cœur de l’action !

Représentée par son Président Fondateur, Jonathan Vidor, JVWEB a été chaleureusement conviée au G20 des Jeunes Entrepreneurs, pour la 3ème année consécutive. Organisée à Pékin du 8 au 10 septembre 2016, cette nouvelle édition a rassemblé plus de 400 entrepreneurs venus d’horizons différents. De cette rencontre riche d’enseignements, ressortent 10 recommandations, émises par les jeunes pousses, afin de dynamiser l’économie et catalyser les mutations sociales autour d’un élan mondial.

G20 des Jeunes Entrepreneurs, une force vive en action

Dédié à la promotion de l’entreprenariat, le G20 des Jeunes Entrepreneurs se réunit désormais chaque année dans l’optique de créer une synergie positive autour de la création d’entreprise, de l’innovation et des changements sociaux.
Venus des quatre coins du monde, les 400 entrepreneurs invités sont sélectionnés sur le volet afin de mutualiser, et leurs compétences, et leurs visions du monde de demain. Au cœur de l’écosystème, ces profils de Patrons de PME emploient près de 2/3 des salariés privés et drainent quelques 80% de la croissante nette de l’emploi.
Au sein de la délégation française, pas moins de 32 chefs d’entreprise, dont Jonathan Vidor, venu porter à Pékin les couleurs de JVWEB, mais aussi, plus largement celles du Languedoc Roussillon.

G20 des Jeunes Entrepreneurs : 10 recommandations pour dynamiser l’économie mondiale

En convergence avec les travaux réalisés via le G20, les recommandations qui ressortent de ce rendez-vous sont à destinations des différents gouvernements membres du G20. Leur objectif commun : favoriser la culture entrepreneuriale, propice à l’innovation ainsi qu’aux jeunes entrepreneurs.
Ainsi, ces recommandations s’articulent autour de 4 grands axes :

  • l’éducation et la formation, afin de donner aux plus jeunes le goût d’entreprendre
  • le soutien administratif et financier, par le biais de structures innovantes et collaboratives
  • la refonte et la mise en œuvre de politiques d’incitation, fiscale notamment, destinées à faciliter les échanges internationaux
  • la construction d’un dialogue positif entre les pays du G20 autour de l’innovation, tout particulièrement de la cyber sécurité et de l’échange de données privées.

Guidées par un esprit d’entreprise et une volonté commune de changement, ces recommandations ont pour ambition de poser les bases d’un nouveau monde, où innovations, croissance, formation et emploi sont au cœur du projet.
john-G20

JVWEB, un acteur du changement impliqué

De retour de ce troisième voyage, galvanisé par les différents échanges, Jonathan Vidor nous révèle porter beaucoup d’espoirs en ce projet. Parmi les combats qui lui sont le plus chers, l’éducation et la formation.
Ainsi, s’il ne devait retenir qu’une recommandation, le fondateur de JVWEB opterait pour la première : rendre obligatoire l’enseignement à l’entrepreneuriat  pour tous les élèves dans le cadre de leur scolarité primaire et secondaire. Interrogé sur ce sujet, il nous confie « Aujourd’hui l’innovation est portée par de nombreuses start-ups, il faut pouvoir donner une vision de l’entrepreneuriat le plus tôt possible dans l’enseignement et inciter les jeunes à développer leurs idées pour faire avancer l’économie. »
En marge de ce chantier, Jonathan Vidor retiendra également la nécessité de mettre en œuvre des réformes structurelles afin de promouvoir l’esprit d’entreprise. Cela passe notamment, par une réduction des coûts, des lourdeurs administratives ou des vides juridiques. En parallèle, il semble indispensable de faciliter les échanges avec l’extérieur. Pour cela, les G20 YEA envisagent la création d’un visa international de long terme, couplée à une politique de soutien à destination des jeunes entrepreneurs.