Le Blog​

Google Ads, 8 indicateurs qui montrent que votre compte est en perdition…

Un compte Google Ads mal géré est un compte qui coûte (trop) cher ! Aussi, que vous fassiez appel à un prestataire pour la gestion de vos liens sponsorisés ou que vous paramétriez vos campagnes en autonomie, il est essentiel de savoir repérer les indicateurs lanceurs d’alerte. Avec son expérience, fondée sur des milliers de comtes, l’équipe JVWEB a listé pour vous 8 KPI à observer de près pour repérer les éventuelles optimisations à mettre en œuvre. Attention toutefois, il n’y a pas de vérité absolue en la matière, chaque compte raconte sa propre histoire…

#1. Un ciblage d’audience défaillant, voire inexistant

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il existe de nombreux comptes Google Ads associés à aucune audience. Ni audience d’intention, ni audience affinitaire, ni centres d’intérêt. Les campagnes tournent uniquement sur une base de mots-clés. Qu’il s’agisse de campagnes de Search, Display ou pire, Remarketing, définir une audience et la nourrir au fil du temps est indispensable pour optimiser les performances. Si votre compte n’est pas relié à une audience, commencez à y réfléchir…

#2. Des mots-clés en double et/ou par centaine

Si la technique faisait recette il y a quelques années, désormais, un tel volume de mots-clés ou des listes de keywords en doublon doivent sérieusement vous alerter. En règle générale, un compte Google Ads bien orchestré compte une dizaine de groupes d’annonces par campagne, incluant chacun une vingtaine de mots-clés. Au-delà, les groupes deviennent vite ingérables, et donc sont laissés pour compte. Notre conseil, commencez par libérer toutes les déclinaisons « singulier pluriel » et nettoyez également les mots clés en doublon sur une même annonce. Ils sont inutiles, Google n’en diffusera qu’un… Penchez-vous plutôt sur les types de correspondance, qui offrent davantage de souplesse.

#3. Un mauvais match entre localisation et extension d’annonces 

Visible de tous, cette erreur est fortement préjudiciable dans la mesure où elle donne une mauvaise information aux internautes, et entache, au passage votre sérieux. Facile à repérer, facile à régler, cette optimisation est nécessaire. Ainsi, si vous avez un magasin à Paris et l’autre à Bruxelles, assurez-vous que les extensions d’annonces soient bien correctes pour chacune des localisations.

#4. Des reporting décorrélés de l’objectif

Il est possible de créer des rapports de performance avec des dizaines de variables. Bien conçus, ils sont très utiles pour suivre vos campagnes Google Ads. Seulement, il est encore très fréquent de croiser des comptes dont les indicateurs n’ont pas d’impact les uns sur les autres, ce qui biaise l’interprétation de vos résultats. Ainsi, par exemple, associer nombre de visites et nombre de conversions sur une page destinée à collecter des leads n’a que peu de sens car l’objectif est mal ciblé. Dans le doute, jetez-y un œil !

#5. La stratégie du compte Google Ads n’est pas alignée sur les objectifs commerciaux

Là encore, l’erreur peut paraitre grossière. Pourtant, un manque de communication entre les équipes peut conduire à déployer une stratégie Google Ads qui ne répond pas à l’intégralité des objectifs marketing et commerciaux. Il est donc essentiel, avant d’organiser vos campagnes et choisir sur quels leviers investir votre budget, de lister vos objectifs et de leur accorder des priorités. Si la notoriété de votre marque est un marqueur important, cela ne fait pas sens de concentrer 90% du budget sur Google Shopping, qui est un levier orienté conversion. Communiquez, explorez et dosez !

#6. Les éléments post-clic ne sont pas suffisamment soignés

A première vue, votre compte Google Ads performe. Vos annonces sont dans le top 3, le CTR est dans la moyenne haute. Pourtant, coté conversion, ça dégringole… Peut-être que vos campagnes sont correctement gérées, mais pas vos landing pages ou vos pages de vente. Peut-être que votre tunnel est trop long, trop flou. Que les avis clients sont mauvais ou les visuels de qualité médiocre… Les internautes ont besoin de réassurance pour acheter, la concurrence est rude. Avoir des campagnes Google Ads parfaitement gérées ne peut pas combler toutes les failles si votre écosystème est bancal. Demandez à un regard objectif de vous livrer ses impressions…

#7. Le score d’optimisation est appliqué à l’aveugle

S’il est évidemment un indicateur utile, le score d’optimisation ne doit pas être appliqué de manière systématique, sans y réfléchir. Les recommandations sont des pistes pour identifier certains écueils, mais elles demandent à être challengées. Ainsi, il est parfois de bon ton de prendre un peu de recul pour privilégier l’expérience humaine au savoir de la machine… Une chose est sûre toutefois, c’est une très bonne technique pour rester actif sur la gestion de votre compte.

#8. Le compte Google Ads n’est jamais audité

Un compte Google Ads est comme un petit être vivant, il a besoin d’attentions récurrentes ! Aussi, vous ne pouvez pas le paramétrer, puis le laisser vivre et espérer les meilleurs résultats. N’hésitez pas à vous appuyer sur des outils, tels que Seiso, proposé par l’agence JVWEB. En réalisant gratuitement, un audit de votre compte Google Ads, mensuellement, cet outil vous aide à optimiser de manière constante vos performances. Déjà plus de 5000 sites s’appuient sur cette technologie.

Ces indicateurs sont des révélateurs. Un compte mal géré occasionne, non seulement, des dépenses inutiles, mais également des sous-performances. Au fil des années, les outils Google Ads se sont multipliés et les techniques affinées. Il est parfois plus pertinent de se concentrer sur son cœur de métier et déléguer la gestion de ses liens sponsorisés et autres campagnes Google Shopping a un prestataire expert. Certes, cela représente un budget. Mais, il est fort possible que les économies réalisées comblent la facture. Pensez-y !

 

No items found

Articles en liens