Le Blog​

Google : quand AdWords explore le Native Advertising…

Successeur annoncé du Display, le Native Advertising a rencontré son public depuis quelques mois déjà. Au milieu des plateformes de renom – Taboola, Ligatus, Outbrain – Google hésitait jusqu’alors à s’installer sur ce marché. C’est désormais chose faite ! Avec le lancement du nouveau format Responsive Ads via AdWords, Google propose enfin aux annonceurs de moderniser leur dispositif Display. Découverte.

Native Ads, quand la publicité se contextualise…

Arrivé sur le marché français depuis 2013, le native ad séduit incontestablement. Face à des utilisateurs moins réceptifs à la publicité traditionnelle, jugée trop intrusive, ces formats natifs trouvent naturellement leur audience. Leur force : une intégration, basée sur une association de texte et d’image, au sein même du contenu éditorial. Mi info mi pub, ce format avance masqué !
Avec sa nouvelle offre de publicité native, Google offre aux annonceurs la possibilité de contextualiser leurs dispositifs display. Grâce aux Responsive Ads, le message s’adapte davantage encore à son contexte de diffusion, offrant un taux de clic supérieur à un display classique. Très en vogue, ce format est également proposé par Bing et Yahoo Gemini.

Responsive Ads, la formule Native AdWords

A la différence de ses concurrents, le native ad proposé par Google ne repose pas sur un assemblage texte image proposé par l’annonceur. Ici, vous soumettez vos différents éléments – titre, texte, visuel – et la machine se charge de proposer la meilleure combinaison. Parmi les critères, une adaptation du format d’affichage au device, mobile notamment.
A la clé :

  • un contenu valorisé par une création adaptée au contexte : les éléments de branding tels que le logo et la marque sont mis en abîme
  • davantage de conversions : les annonceurs ayant déjà testé ce format revendiquent jusqu’à 20% de conversions supplémentaires qu’un display classique
  • un CPA revu à la baisse : en moyenne, 33% plus faible qu’avec une annonce textuelle
  • un atout pour votre branding : présentée hors d’un dispositif publicitaire, la marque gagne en visibilité (jusqu’à 53% de vues supplémentaires)

Moderne et engageant, ce format est déjà adopté par les plus grands annonceurs. Parmi eux, des références, telles que le New York Times, qui constate, via cette campagne, une plus grande participation de ses lecteurs et un regain de notoriété.

Lancer sa première campagne Responsive Ads avec AdWords

Initialement réservées aux annonceurs DoubleClick, les annonces natives sont désormais accessibles via AdWords. Pour lancer votre première campagne aisément, rendez-vous sur votre interface AdWords > Campagne Display > Annonces > Annonces Responsive.
Ensuite, il ne vous reste plus qu’à fournir les éléments composant votre future publicité native :

  • Titre long : doté de 90 caractères, ce titre ne sera affiché que lorsque l’espace disponible le permet.
  • Titre court : réduit à 25 caractères, ce titre se substitue au précédent si l’espace disponible sur l’écran est trop restreint. Il s’agit de votre appel à l’action.
  • Description : de 60 caractères, la description est votre phrase explicative. Attention, une partie du contenu peut être coupée si besoin.
  • Nom de l’entreprise : le nom de l’annonceur ou du domaine
  • URL finale : l’url de votre landing page
  • Logo : l’affichage du logo est facultatif mais toujours recommandé pour travailler votre image de marque
  • Visuel : l’image doit être statique et ne pas contenir plus de 20% de texte

responsive-ads-ex2                                     responsive-ads-ex3                     responsive-ads-ex1
 
Prêt à vous lancer dans le Responsive Ads ? Préférez-vous utiliser Google ou une plateforme dédiée aux Native Ads ? Votre avis nous intéresse…
 

Les métiers Jvweb