Le Blog​

Google Adwords : l’avènement du ciblage par statut parental…

Dis moi quelle famille tu as, je te dirais comment tu consommes… Afin de proposer des offres toujours plus ajustées aux besoins des consommateurs, Google Adwords décline une nouvelle option de ciblage : le statut parental. Petit guide de promotion à l’usage des éditeurs en recherche de profils familiaux bien définis.

Le ciblage par statut parental, de quoi s’agit-il ?

Comme son nom l’indique, l’option de ciblage par statut parental permet de viser des groupes cibles en fonction de la composition du foyer. Alors que les options de ciblage sont déjà nombreuses, vous avez désormais la possibilité de centrer vos campagnes Adwords autour de trois populations, aux besoins variables :

  • Les parents
  • Les sans enfants
  • Les internautes au statut non identifié, nommés les Inconnus

Accessible sur le réseau Display, ce ciblage est présenté parmi les options de ciblage, au même titre que les emplacements, le sexe, l’âge… Y sont évidemment associés un CPC max ainsi qu’un volume d’impressions.

ciblage statut parental indisponible

Le ciblage par statut parental n’est pas encore disponible en France, même si les informations sur les statistiques de ces critères sont disponibles dans Adwords. Il n’est pour le moment réservé qu’à certains annonceurs aux USA et arrivera prochainement en France.
statistiques statut parental
 

Pourquoi utiliser le ciblage par statut parental ?

S’il semble évident que jeunes parents et célibataires ne consomment pas de la même manière, cette composante peut faire une vraie différence pour les annonceurs positionnés sur des marchés de niche.

Parmi les exemples probants, la vente de vêtements d’enfants, de jouets, d’articles de puériculture, dont l’acte d’achat ne concernera finalement qu’une frange de la population. A contrario, voyage en solo ou sorties nocturnes feront plus volontiers parti des préoccupations des acheteurs sans enfant…

Vous l’aurez compris, cette option présente deux avantages majeurs :

  • Optimiser les enchères sur un ultra ciblage. Ex : enchère maximale sur la vente de Barbie, à Noel.
  • Exclure des populations non concernées par votre marché. Ex : Ne pas faire apparaître votre annonce de vente de poussette sur l’écran d’un jeune célibataire fougueux.

Et ma vie privée ?

En s’intéressant à la composition du foyer, Google touche à l’intimité des internautes. Une situation qui interroge, une nouvelle fois, quant à l’utilisation faite des données privées collectées.

Afin de mettre fin aux polémiques, Google précise que les informations utilisées pour l’option ciblage parental proviennent  de la compilation de différentes enquêtes déclaratives. Ainsi, ce serait les internautes, eux même, qui se qualifieraient. Ces données seraient ensuite enrichies en croisant des datas propres aux habitudes de consommation.

Vous souhaitez optimiser vos performances de campagnes en utilisant cette option de ciblage ? Contactez votre expert Google Adwords.