Le Blog​

Google Analytics : près de 80% des requêtes Not provided

Not Provided
Initiée en 2011, la notion de Not Provided s’impose de mois en mois, atteignant près de 80%  des requêtes affichées fin janvier 2014. Privés de riches informations sur les mots clés utilisés, de nombreux éditeurs font face à un instant de flottement dans leur stratégie SEO. Une perte d’informations qui peut toutefois être compensée en partie. Explications.

Google : un nombre de requêtes not provided en croissance

Créant un vent de panique chez les référenceurs, la tendance du not provided s’affirme de mois en mois. Ainsi, estimées à 30,5% des requêtes en janvier 2013, les données estampillées not provided représenteraient aujourd’hui 81,2% des visites en provenance de Google, en France.
Outre une croissance exponentielle, cette tendance se confirme puisqu’elle touche aussi bien l’Europe que les Etats Unis. (77,2% aux Etats Unis versus 71% en Allemagne).
Et ce, quelque soit le navigateur utilisé par l’internaute :

  • 92,3% des visites provenant de Google Chrome
  • 91,5% issues de Firefox
  • 89,7% issues de Internet Explorer
  • 72,9% de Safari

Requêtes Not Provided : où trouver de l’information sur les mots clés ?

Afin de pallier cette information manquante, plusieurs options sont envisageables. Toutefois, elles nécessitent de cumuler les méthodes et croiser les données.
Parmi les axes à suivre pour dépister les mots clés générateurs de trafic organique :

  • s’appuyer sur les informations fournies par Webmaster Tools, notamment le nombre d’impressions et le nombre de clics
  • utiliser des filtres Google Analytics afin d’identifier les positions moyennes
  • éditer des rapports de mots clés sur Google Analytics
  • analyser les pages de destination du site concerné
  • confronter ces différentes sources afin d’en extraire une tendance

Google Adwords : la solution ultime au Not Provided ?

Sous couvert de protection des données privées, le moteur de recherche encourage vivement les annonceurs à activer des campagnes Adwords. Celles ci, rappelons le, permettent l’accès aux données cachées.
Ainsi, en optant pour une campagne bien ciblée, vous accédez sans difficultés aux précieuses requêtes qui fondent une bonne partie de la stratégie SEO des annonceurs.
Vous souhaitez savoir comment tirer profit d’une campagne Adwords pour optimiser votre référencement naturel, contactez JVWEB. Nos consultants sauront vous aiguiller.
Source : http://www.atinternet.com/documents/bientot-un-100-provided/
 

Syvoun Phay
Account Manager SEO
> Voir les articles

Les métiers Jvweb