Le Blog​

Google : les requêtes Not Provided gagnent les liens sponsorisés

La rumeur bruissait depuis quelques jours. C’est désormais officiel, Google aligne sa politique de not provided, jusqu’ici réservée au trafic naturel, aux clics issus des liens sponsorisés Adwords. Les mots clés constituant les requêtes de recherche des internautes ne seront plus communiqués… ou presque. Une décision en demi teinte, tant pour les annonceurs que les référenceurs.

Quand le « not provided » gagne les Adwords…

Alors que l’arrivée du not provided en référencement naturel avait fait grand bruit, accusant la firme de sur-monétiser ses datas, beaucoup attendaient de Google un recul sur la question.

Or, Google prend le petit monde du web à contre pieds et confirme que, désormais, les referers sur les clics de recherche SSL provenant des Adwords seront, eux aussi, estampillés « Not Provided »… depuis les rapports Analytics.

Outrepasser le not provided sur trafic payant

not-provided-adwords

Et c’est bien là, la subtilité de cette annonce.

En effet, si ces informations, d’importance pour calibrer justement campagnes et landing pages, ne sont plus accessibles via Analytics, Google laisse un accès aux annonceurs via les interfaces Adwords ou Webmaster Tools.

Conscient de l’impact sur la gestion des campagnes Adwords, Google continue de renseigner les mots clés à l’origine de l’acquisition de trafic payant via deux biais :

  • En éditant un rapport des termes de recherche sur l’interface ou l’API Adwords (Mots Clés > Voir les termes de recherche)
  • En consultant le rapport de requêtes de recherches proposé par Webmaster  Tools. Jusqu’à 2000 requêtes / jour ici sont recensées.

Not Provided Adwords, quel impact ?

Motivé par le renforcement de la protection des données privées, Google supprime ainsi l’accès via Analytics uniquement, ce qui a un impact modéré sur la gestion des campagnes de liens sponsorisés. Toutefois, cette décision génère une désynchronisation des datas pour qui utiliserait un outil de gestion couplé.

Soupçonné d’encourager l’acquisition de trafic Adwords lors de la mise en place du Not Provided sur le trafic naturel, Google chercherait, cette fois, à contrer les plateformes publicitaires, qui s’appuient sur ces données pour optimiser leur landing pages, affiner leurs enchères ou encore proposer du retargeting (concurrent direct du remarketing).

Réalité ou rumeur, qu’en pensez vous ?! L’équipe Adwords JVWEB reste à votre écoute pour toute question sur le Not Provided.