Le Blog​

Google lutte contre les fermes de contenus

Suite aux reproches à l’encontre de Google au sujet de la qualité de ses résultats de recherche, l’équipe de lutte anti-spam, avec à sa tête Matt Cutts et Amit Singhal, a déployé un nouvel algorithme permettant de lutter contre les fermes de contenu. Il s’agit du Google Farmer Update.
Cette modification de l’algorithme devrait être ressentie car elle concerne 12% des requêtes. Avant de comprendre quels critères de détection sont pris en compte par la firme de Mountain View, bref rappel sur ce qu’est un site de ferme de contenu.

Une ferme de contenu est un site qui publie un très grand nombre d’articles sur des thématiques bien précises susceptibles de générer un fort trafic car recherchées par les internautes.

Afin d’optimiser au maximum ces sites, les gérants des fermes de contenu doivent mettre en place un système reposant sur les axes suivants:
– un algorithme détectant les requêtes des internautes qui fait ressortir les sujets tendance à développer
– un rédacteur pour chaque article
– un CMS (Content Management System) pour publier les articles
– des outils de Web Analytics pour mesurer la performance des articles

Les critères pris en compte par l’équipe de Google restent, comme à leur habitude mystérieux, mais voici ce que nous ont apportés les premières observations.

– Sur-optimisation des mots-clés dans les balises title et les balises h1
– Très forte densité des mots-clés
– Aucun lien sortant dans le contenu éditorial
– Abondance de publicité (même Adsense!)
– Faible implication des internautes sur le site
– Fort pogo sticking (internautes qui quittent un site en revenant sur la page de recherche du moteur)
– Rare partage avec les réseaux sociaux

La conséquence de Google Farmer Update est que de nombreux sites de ferme de contenu ont été pénalisés, tout comme des sites concurrents à Google Shopping. En revanche, des sites tels que Youtube et Facebook profitent de cette mise à jour de l’algorithme. 

Les métiers Jvweb