Le Blog​

Google Shopping : 5 conseils pour des annonces encore plus efficaces

En expansion permanente, Google Shopping offre aux annonceurs E-Commerce à la fois davantage de visibilité et de conversions. Toutefois, afin de maintenir les meilleures performances face à une concurrence grandissante, mieux vaut s’attacher à une optimisation régulière des campagnes. Aujourd’hui, JVWEB vous livre 5 astuces d’experts pour une gestion plus fine des campagnes via Google Shopping.

#1 Priorisez vos mots-clés grâce au mode multi-campagnes

L’une des difficultés avec Google Shopping réside dans l’absence de ciblage par mots-clés, compensé par les correspondances proposées directement par l’outil. Conséquence, il est parfois complexe de maitriser son ciblage. Pour pallier à ceci, nous vous recommandons d’agir sur les autres leviers : la priorisation des campagnes et les mots-clés négatifs.
Concrètement, il s’agit de créer 3 campagnes, avec un niveau de priorisation différent.

  • Une campagne de priorité haute : cette campagne sera basée sur les correspondances de Google Shopping. Seuls les mots clés négatifs seront exclus.
  • Une campagne de priorité intermédiaire : mécaniquement, cette campagne va bloquer les mots clés prioritaires. Ne seront alors diffusées ici vos annonces que sur les mots clés négatifs de la campagne de priorité haute.
  • Une campagne à faible priorité : même principe, ici, ne seront repris que les mots clés négatifs des campagnes précédentes.

En employant cette stratégie, vous permettez à Google Shopping d’ouvrir largement son spectre. Cette stratégie peut être employée afin de ventiler toutes typologies de hiérarchisation des campagnes. Par exemple, une campagne Marque / une Non Marque / une Offres Spéciales.

#2. Multipliez les campagnes d’achat

Dans la même dynamique, voici l’astuce pour sous-segmenter vos campagnes et obtenir, ainsi, encore davantage de granularité dans la gestion de vos produits. Pour cela, il vous faut procéder en 3 étapes :

  • Précisez la typologie du produit commercialisé. Pour cela, soit vous ajoutez une valeur, soit, vous utilisez un custom label existant. Ex : basket homme pour l’un, escarpin femme, pour l’autre.
  • Lors de la création d’une campagne, optez pour la création d’un groupe d’Annonces par Type de produits. Dans notre exemple, un groupe basket, un autre escarpin.
  • Limitez votre groupe d’annonces à un produit unique et excluez tout le reste. Ici, ajoutez Escarpin dans le groupe, puis excluez le reste, dont Basket.

Avec cette méthode, il est relativement simple de gérer indépendamment différentes offres.

#3. Ciblez des mots clés grâce à l’ajout de Titres Produits

Il est fréquent de voir chez les annonceurs des titres de produits sous-optimisés. Nombre d’entre eux ne contiennent tout simplement pas de mots-clés permettant à Google Shopping d’identifier le produit. Notre conseil : mieux vaut trop que pas assez !
Ainsi, assurez-vous d’avoir dans vos titres les informations minimales requises, telles que le nom du produit, sa marque, le genre, et, éventuellement, le mode de commercialisation (lot, vrac, à l’unité…). Outre les effets bénéfices sur le ciblage des mots clés correspondants, ceci aura un impact positif sur votre CTR.
Pour rédiger de bon titre Google Shopping, assurez-vous de :

  • ne pas dépasser 50 caractères
  • rassurer l’utilisateur sur sa recherche : appelez un chat, un chat !
  • valorisez un point de différenciation, capable de déclencher une impulsion
  • affichez un maximum de critères de ciblage : femme, senior, geek…

#4. Boostez vos annonces en affichant le meilleur tarif

Parce qu’il a un fort impact sur votre CTR, le prix est un facteur important d’optimisation. Avec une mise en concurrence directe entre les marchands, Google Shopping met en exergue le prix de vente dans l’esprit du consommateur.
Afin de tirer le meilleur parti de cette information, il est impératif que le prix annoncé soit en phase avec celui affiché sur la landing page. Ainsi, si vous proposez une réduction sur votre site, il est intéressant d’appliquer cette remise dès l’affichage de vos annonces.
Notre recommandation : mettez à jour vos annonces à la moindre promotion ! C’est fastidieux mais les résultats seront au rendez-vous. Retrouvez ici les KPI Google Shopping essentiels pour mesurer votre progression.

#5.Proposez des Landing Pages au format Achat Express

Seuls 34% des clics d’ajout au panier donneront effectivement lieu à l’achat de l’objet en question. Dans 66% des cas, le consommateur achète un autre produit que celui qui l’a initialement attiré.
Afin d’aider l’internaute à rester centré sur sa requête initiale, les Landing Page intégrées offrent une meilleur expérience Shopping. L’avantage : cette typologie de page permet à l’utilisateur d’ajouter le produit visé, au tarif affiché sur la LP, tout en poursuivant sa navigation vers d’autres produits. A la clé, un taux d’abandon de panier restreint et un taux de conversion optimisé.
 
Vous souhaitez affiner votre stratégie d’acquisition via Google Shopping ? Nos chargés de compte sont disponibles pour répondre à vos questions. Contactez-nous.