Le Blog​

Google Shopping : 6 conseils pour optimiser vos campagnes de Noël

Les lutins déjà sur le pont, vous ne pouvez qu’être présent sur Google Shopping, au cœur de l’action ! Après avoir vu ensemble, comment bien se préparer sur Facebook et Bing aux opportunités commerciales qu’offre la fin d’année, JVWEB vous livre aujourd’hui 6 astuces pour faire de vos campagnes Google Shopping de véritables accélérateurs business en cette période de fêtes. Alors, prêt à voir vos ventes s’envoler ?!

#1. Collaborez avec les bonnes personnes !

Les performances d’une campagne Google Shopping sont directement reliées à la qualité des informations qui lui sont associées. Ainsi, vous devez vous assurer en permanence de la fiabilité des data transmises via votre compte Adwords.

Pour cela, être un bon technicien ne suffit pas. Il vous faut identifier les bonnes sources d’informations au sein de l’entreprise pour vous assurer d’être toujours à jour. Par exemple :

  • le responsable des achats, pour une mise à jour rapide des flux d’inventaire
  • le marketing, pour sélectionner les articles les mieux vendus ou les plus tendances
  • la communication, pour valider ensemble le wording utilisateur

Mettez toutes les chances de votre coté, communiquez !

#2. Pensez différemment !

En parallèle de vos campagnes Shopping, il est fort probable que vous gériez des campagnes Adwords Search. Et donc, que vous appliquiez la même logique  pour alimenter vos campagnes. Or, ces deux formats ont quelques différences :

  • sur Google Shopping, la dynamique est davantage axée sur le produit, que le mot clé. La connexion avec l’utilisateur en appelle à d’autres biais. Ainsi, concentrez-vous davantage sur l’intention d’achat pour réussir vos annonces.
  • dupliquer la structure d’un compte Search sur Google Shopping est généralement une mauvaise idée. Nous vous recommandons davantage de créer votre structure autour des catégories, des marques populaires ou des marges dégagées.

#3. Soumettez l’intégralité de votre inventaire

Plus vous proposez de produits, plus vous aurez de chances d’être vu. Certains annonceurs pensent, à tort, que certains produits ne méritent pas d’être soumis par crainte d’une mauvaise rentabilité. Une question qui peut se solutionner rapidement grâce au ROAS cible, qui vous permet de jauger des performances chiffrées.

Attention tout de même, certaines catégories de produits sont soumises à une réglementation particulière. Assurez-vous au préalable que tous vos produits entrent dans la charte Google.

#4. Enchérissez Smart !

Si vous pouvez évidemment enchérir requête par requête, vous pouvez aussi opter pour une solution plus efficace : l’optimiseur de CPC Google Shopping. Requête par requête, l’enchère au CPC peut varier considérablement selon le contexte de la requête. L’optimiseur intègre lui nativement cette donnée.

Vous définissez votre enchère par groupe de produits. L’optimiseur de CPC se charge lui d’ajuster l’enchère pour chaque requête, en fonction de votre ROAS Cible. Vous gagnez du temps et vos enchères sont optimisées pour maximiser vos conversions.

#5. Capitalisez sur votre marque avec Showcase Shopping !

Vous pouvez le lire ici, Google Shopping propose régulièrement des nouveautés. Parmi elles, le format publicitaire Showcase, particulièrement adapté pour les requêtes les plus généralistes.

Parfaites pour faire découvrir vos produits et votre univers de marque, les annonces Showcase permettent de susciter l’intérêt des intentionnistes qui s’ignorent !

#7. Prolongez vos annonces dans le réel !

Votre marque dispose de points de vente physiques ? Profitez de l’affluence de Noêl pour attirer de nouveaux visiteurs grâce à vos annonces Shopping. Pour cela, renseignez correctement vos annonces produits et assurez vous que vos flux d’inventaires soient à jour.

L’an passé, Google a observé que les visiteurs qui cliquaient sur une annonce avant de se rendre en magasin sont 25% plus susceptibles de convertir, et dépensaient 10% de budget supplémentaire. De quoi grossir confortablement la hotte de l’homme en rouge !

[maxbutton id= »1″ ]

Les métiers Jvweb