Le Blog​

Google Shopping lance Actions, le programme au CPV

En 2016, 38% des utilisateurs US débutaient leur recherche produit directement sur Amazon. Un an plus tard, ils sont 52%. Une hausse notable, qui a inspiré à Google une nouvelle initiative, déjà amorcée fin 2017. C’est désormais officiel, Google Shopping lance le programme Actions, une version revisitée de l’affiliation, monétisée au Coût Par Vente (CPV). Explications.

Google Shopping Actions, quel est le programme ?!

Google Shopping Actions, permet désormais aux internautes d’acheter directement leurs articles depuis Google Search ou Assistant. Un pas de plus vers la conversion immédiate, franchi notamment, en s’associant avec les détaillants.
Désormais, depuis le Search, Google Express Shopping et Google Assistant, à domicile ou sur mobile, il est possible de commander directement un produit grâce au paiement instantané, généré par les informations d’identification enregistrées par Google.
En échange, chaque détaillant reverse à Google une commission sur la vente réalisée. Et c’est bien là la nouveauté, puisque jusqu’alors, Google fonctionne uniquement avec un modèle au clic ou à l’affichage.

Google Shopping Actions, comment ça marche ?

Cette extension Google Shopping fonctionne assez simplement en réalité. Coté utilisateur, vous pouvez, à partir d’une simple requête de type « lampe de chevet », accéder à la liste des vendeurs. Puis, ajouter le modèle de votre choix à votre panier Google Express. De même, commander de nouvelles ampoules, chez un autre marchand, depuis votre Google Home. Vos commandes seront groupées sur une même interface, prêtes à être validées.
Coté marchand, la rémunération étant fixée à la vente, cette option ne vous coûte rien tant que le panier n’est pas finalisé. Clic ou affichage, vous dépensez 0 euro à être vu sur Google Shopping Actions !

Google Shopping Actions, faut-il s’inscrire ?

Avec cette nouveauté, Google explore une nouvelle manière de consommer, en phase avec l’évolution de la recherche mobile. Plus directe, plus offensive, cette approche offre de vrais avantages pour les annonceurs :

  • profiter d’un accès unique à la plateforme d’achat Google Assistant. Et donc, des apprentissages riches sur la sémantique de la recherche vocale.
  • un panier universel, entre les différents détaillants, qui permet de lever des freins à l’achat basiques, tel que le minimum de commande
  • une dynamique de fidélisation et de ré-achat, puisque les historiques d’achat servent de bases aux recommandations produits.

Alors, prêt à explorer cette nouvelle dimension Google Shopping avec JVWEB ?!

[maxbutton id= »1″ ]

Les métiers Jvweb