Le Blog​

Google Shopping : le plein de nouveautés !

En pleine croissance, Google Shopping a multiplié les évolutions au fil des six derniers mois. Au total, pas moins de 11 nouveautés ont été proposées par Google sur cet outil dédié au E-Commerce. Toujours plus apprécié par les internautes, puisqu’il absorbe pas moins de 25% des clics émanant de la recherche, Google Shopping offre de belles perspectives, à un coût moindre. Etat des lieux des nouveautés !
 

Google Shopping : zoom sur les meilleures ventes !

Avant même de débuter la mise en ligne de vos campagnes, Google Shopping vous permet d’évaluer les produits qui font l’objet de plus de recherches. Ainsi, via l’outil Insight, équivalent Shopping de Google Trends, vous pouvez consulter les 5000 produits les plus populaires sur Google Shopping, comparer les zones de recherches mais aussi les volumes.
Le rapport d’Assortiment Google Shopping, disponible via Merchant Center, va, lui, vous donner une vue sur les catégories de produits les plus populaires. Grâce à ce rapport, vous obtenez davantage de renseignements sur de nouvelles marques ou produits que vous pourriez ajouter à votre catalogue.
 

Optimiser la création des flux produits Google Shopping

Destiné essentiellement aux sites disposant d’un catalogue restreint, le plugin gratuit Draps permet de soumettre facilement un flux produit via Merchant center, tout en simplifiant la validation des données. Cela dit, Excel fonctionne très bien !
Les annonceurs souhaitant une mise à jour continue des data s’orienteront davantage vers la fonctionnalité Mise à jour de l’inventaire. Identifiant, prix, disponibilité ou promotions, des flux à jour sont indispensables ! JVWEB dispose aussi de ses propres outils de mise à jour, développé par notre équipe R&D.
 

Google Shopping : multiplier les conversions

Activez la nouvelle colonne part de clics et allez plus loin que la part d’impression dans vos campagnes Google Shopping. Alors que la part d’impression vous précise le nombre de fois que vos annonces shopping sont affichées divisé par le nombre de fois que les internautes ont recherché votre produit, la part de clics vous montre le nombre de clics réels sur vos annonces divisé par le nombre de fois où votre annonce aurait pu générer un clic. Un bon taux d’impression mais une part de clics faible peut être liée à l’attractivité de vos annonces, travaillez donc les éléments qui influenceront votre taux de clic: prix, titre, image… Inversement, si vous perdez des parts d’impression, améliorez le positionnement de vos annonces en adaptant vos enchères et en améliorant votre CTR.
Autre astuce : combiner YouTube Ads et Google Shopping. En mettant en scène vos produits via les nouveaux formats carte produits,  vous optimisez les leviers en passant d’une présentation « glamour » au descriptif produit, sans déperdition de trafic.
De même, misez sur le remarketing pour optimiser le parcours clients. Ainsi, via les Remarketing Lists for Shopping Ads (RLSA), vous reciblez les internautes ayant déjà fait un premier passage sur votre site. Vous pouvez ainsi enchérir à moindre frais, tout en ciblant par intérêt. Combiné au Customer Match, il devint simple de créer des audiences personnalisées et ainsi injecter davantage de granularité dans vos enchères.
Enfin, faites usages des extensions à volonté ! Avis clients, promotion Shopping … Structurez les extensions et optez pour les informations qui font mouche. Pour vous y aider, les extensions automatisées Google Shopping sont d’ores et déjà prêtes à l’emploi !
 
Spécialiste Google Shopping, JVWEB vous accompagne dans la mise en place de vos campagnes. Parlons-en !