Le Blog​

Grève : quel impact sur le E-Commerce ?

Cela n’aura échappé à personne, la France est en grève. Et ça bouchonne sévèrement dans les grandes villes. Résultat, les consommateurs peinent à se déplacer en boutique pour se prêter au rituel des fêtes de Noël.  Alors que les prévisions annonçaient plus de 70 milliards d’euros consacrés aux fêtes de fin d’années, cette grève est-elle une aubaine pour l’E-Commerce français ? La réponse n’est pas si évidente…

E-Commerce, de belles perspectives pour Noël…

Comme chaque année, l’E-Commerce mise sur la fin d’année pour arrondir ses comptes à la dizaine supérieure ! Si les ventes en boutique représentent encore l’essentiel, 54 milliards d’euros tout de même, pour l’E-Commerce, les prévisions s’élevaient à 15 milliards d’euros, soit une croissance de 12 points, comparativement à 2019.

Un chiffre impressionnant, qui repose sur le budget moyen consacré par les français aux festivités de fin d’année : 592€ par foyer, soit 14€ de plus qu’en 2018. En tête de ces dépenses, l’alimentaire (32% du budget), les cadeaux (55%) et les voyages (10%).

Des prévisions plutôt optimistes, puisque la France se positionne comme le second pays, derrière l’Espagne, à générer un tel engouement pour l’E-Commerce en période de fêtes. Malgré tout, 77% des français comptent tout de même achetés leurs cadeaux en boutique. Seulement, il faut pouvoir s’y rendre…

Les grèves sont-elles favorable à l’E-Commerce ?

Après un Black Friday plutôt bien mené, les E-Commerçants débutaient avec brio la saison de Noël. Et puis, les mouvements sociaux en ont décidé autrement… Et oui, car si l’on pouvait imaginer que les consommateurs se reportent sur des achats en ligne, plus facilement accessibles, la réalité est un peu plus complexe.

LSA a publié cette semaine un premier bilan, évidemment non définitif, des ventes en ligne en cette période pour le moins chargée. Et bien, comparativement à l’an passé, la tendance est plutôt baissière : -4% à l’heure de ce premier bilan. Les commerçants interrogés soulignent également que le trafic n’est pas reporté en magasin, ce sont des pertes nettes.

Face cette tendance à la baisse, plus causes sont évoquées :

  • Une certaine lassitude ! Epuisés, les consommateurs naviguent moins volontiers soirs et weekends, moments phares habituellement.
  • Une peur du retard de livraison : la logistique étant une véritable de force à cette période, certains craignent que le Père Noël ne reste dans les bouchons…
  • Un rejet de la surconsommation : en 2019, Noël sera green ! Une étude ECommerceMag annonce que 34% des français souhaitent offrir un cadeau d’occasion cette année.

Le mobile, grand vainqueur de la grève de décembre

Rassurez-vous le Père Noël ne se contentera pas d’un bouquin d’occasion, emballé dans un vieux torchon ! Seulement, cette année, il est plus tech. Selon une étude Webloyalty, les ventes mobiles sont en constante augmentation depuis le début de la grève, enregistrant entre 10 et 15% de trafic supplémentaire à date équivalente.

Des statistiques qui restent assez cohérentes, puisque les usagers qui font fassent à de longues heures d’attente peuvent toujours se rabattre sur leur smartphone. Une tendance à surveiller en 2020 !

Et vous, constatez-vous une variation des ventes en raison des grèves ?

Les métiers Jvweb