Le Blog​

Index Mobile Google : la To-Do

C’est officiel depuis la mi-novembre, Google propose désormais un index dédié aux mobiles afin d’améliorer la pertinence des résultats proposés. De cette nouvelle découle une relative menace de déclassement pour qui ne proposerait pas un site mobile-friendly. Alors, afin de rester dans la course, JVWEB vous propose sa To-Do Mobile First pour les sites mobiles hébergés sur une URL dédiée.

Je déclare mon site mobile sur Search Console

Commencez par déclarer votre version mobile au sein de Search Console si le site mobile est hébergé sur une url dédiée. Depuis cet outil, il vous sera également possible de procéder à quelques tests techniques. Vous pourrez, par exemple, tester le temps de chargement, qui est une variable d’indexation importante, mais aussi, vous assurer via l’outil de test robot .Txt que votre site mobile est bien crawlable par Google, et donc, indexable.

J’adapte mon contenu au format mobile

Avec l’index Mobile First, Google donne la priorité aux contenus mobile, contrairement au fonctionnement classique, où l’index priorise le contenu desktop. Ainsi, il peut être intéressant de revoir ses contenus afin de les adapter aux contraintes du smartphone : une structure de texte plus lisible, des CTA intégrés et orientés mobile. Veillez à ce que la quantité de contenu ne change pas sur les sites mobiles hébergés sur une URL dédiée. De manière générale, le meilleur conseil est d’utiliser Responsive Web Design pour gérer la version mobile.

J’ajuste la taille de mes balises

Les balises title et autres extraits structurés peuvent également être différents pour vos versions desktop ou mobile. Toutefois, il est là encore intéressant de miser sur le calibrage mobile si vous souhaitez uniformiser le tout. Pour mémoire, le nombre de caractères disponibles est légèrement supérieur : 78 caractères maximum pour le titre, 154 pour la description. Pour repérer les titres trop longs, rendez-vous sur Search Console, puis sur « Apparence des résultats de recherche ».
Assurez-vous également que vos données structurées mobile ne soient pas bloquées par votre fichier .txt. De même, vérifiez que les balises canonicals sont bien en place. Un outil de test des données structurées est également disponible pour valider les équivalences entre vos versions mobile et desktop.

Bonus : je mise sur la géolocalisation

Entre 2011 et 2016, le volume de recherche de la requête « près de chez moi » a été multiplié par 34. Une tendance largement accentuée sur mobile, puisque les recherches de proximité y sont 3 fois plus nombreuses. La bonne idée : inclure à vos contenus textes, notamment vos balisages mobile, des éléments de géolocalisation à destination de vos utilisateurs.

Web Progressive Apps, ma solution migration mobile !

Pour les sites ne disposant pas encore d’une version mobile ou compatible, le chantier de migration peut se révéler assez fastidieux. Google propose une alternative intéressante les Web Progressive Apps. Mi site, mi App, ce dispositif vous permet une migration guidée et en douceur.
=> Web Progressive Apps, comment ça marche ?
Google débute les premiers tests ces jours-ci. Avez-vous déjà adapté votre environnement pour satisfaire aux contraintes de l’Index Mobile First ?
 
Tenez vous informé des actualités SEO en vous inscrivant à notre newsletter !

Syvoun Phay
Account Manager SEO
> Voir les articles

Les métiers Jvweb