Le Blog​

Metrics SEO : 7 KPI pour un suivi optimisé

Après avoir lu assidument tous les conseils SEO délivrés par l’équipe JVWEB, vous souhaitez désormais mesurer vos résultats en référencement naturel. Pour cela, des dizaines de rapports sont à votre disposition, notamment sur Search Console et Google Analytics. Autant de chiffres à analyser, décrypter, inverser… STOP ! Inutile de vous disperser, nous vous livrons aujourd’hui les métriques indispensables pour suivre efficacement votre SEO.

#1. Le trafic organique

A la base de la base, le trafic organique ! C’est à dire, le volume de visiteurs venus sur votre site par le biais des résultats naturels de Google. Incontournable, cette mesure s’observe sus deux angles :

  • par page de destination : pour isoler les pages les plus performantes et en tirer des enseignements sur l’optimisation et ajustement stratégiques nécessaires sur les pages les moins bien positionnées.
  • Par emplacement : pour identifier où sont localisés vos visiteurs, et si cela correspond bien à vos objectifs. Très bien référencés à l’étranger, vous pourriez ouvrir de nouveaux marchés. A l’inverse, une forte présence sur un pays non ciblé peut remettre en cause votre business model. De même, l’analyse est intéressante si vous visez un référencement local.

#2. Le taux de rebond organique

Bien connu également, le taux de rebond est une forme de sanction, imposée par l’utilisateur puisque ce chiffre traduit le volume de personnes ayant quitté votre site après avoir regardé une seule page.

Là encore, il est intéressant de l’analyser par pages de destination afin de bien cerner ce qui plait et ce qui plait moins. Attention toutefois, l’interprétation du taux de rebond peut être double :

  • soit le mot clé de la page ne répond pas à la recherche, et donc le visiteur fuit
  • soit, la page est très claire, l’info vite trouvée et l’utilisateur part vite mais satisfait !

#3. Le taux de conversion organique

Historiquement une métrique liée aux leviers payants, le taux de conversion organique ne doit pas être négligé. Gardez en tête que l’objectif n’est pas d’être référencé, mais bien de vendre ! De même, ce KPI vous donnera une idée sur l’efficacité de vos pages.

Pour une analyse pertinente, observez le taux de rebond :

  • par page de destination : la dernière étape du tunnel ! Et donc, si certaines pages se démarquent nettement, c’est cet axe d’optimisation qu’il faut suivre.
  • Par emplacement : là encore, un SEO localisé peut impacter fortement vos ventes. Il peut être également intéressant, pour certaines typologies de marchands, de travailler des requêtes geo-ciblées.
  • Par appareil : si l’écart entre desktop et mobile est trop important, c’est probablement que votre site mobile n’est pas suffisamment optimisé pour faciliter les conversions.
  • Par navigateur : à nouveau si l’écart est significatif, cela veut peut être dire que votre site n’est pas adapté à l’un des navigateurs, ce qui vous prive d’une part de trafic considérable.

#4. Les pages de sortie

Les pages de sortie sont celles qui ont convaincu l’internaute de fuir vers le grand espace du web ! En quelques sortes, ce sont vos traitres… Vous devez donc les identifier et agir ! Ces pages méritent une attention particulière. Il est intéressant de les mettre en relation avec vos pages d’entrée ainsi que le taux de rebond pour visualiser le parcours utilisateur.

#5. Répartition du trafic Bing / Google

Jusque là, vous étiez Google-centré. Erreur ! Bing concentre aujourd’hui une part non négligeable de trafic, sur des populations qui convertissent plus vite et mieux. Il peut être intéressant de travailler les deux axes conjointement. Pour cela, retrouvez nos conseils pour mutualiser vos efforts SEO sur Bing et Google.

#6. Les mots-clés indexés

Si le mot-clé n’est plus au centre des stratégies SEO, il est tout de même intéressant de lister les requêtes sur lesquelles vous êtes indexé. Pour cela, le plus simple reste encore d’utiliser un outils dédié. Votre liste en main, dressez 3 colonnes et ventilez entre :

  • votre top 10, que vous exploiterez au travers de contenus thématiques pour préserver votre positionnement
  • vos requêtes cibles, atteignables à moyen terme, sous réserve de revoir votre stratégie SEO
  • les mots-clés les moins rentables, dont le trafic ne génère pas de conversion et sur lesquelles vous réduirez vos efforts.

#7. Le Taux de clics

Fourni par Search console, le rapport sur le taux de clic vous éclaire sur le volume d’internautes qui cliquent sur votre site, une fois présenté dans les résultats naturels. En somme, la métrique qui traduit votre attractivité pour l’utilisateur, et donc, la qualité de vos pages. A nouveau, observez ce chiffre par :

  • page de destination : les CTR les plus hauts sont ceux qui génèrent le plus d’attention ; les plus bas, ceux qu’il faut retravailler
  • mot clé : si un terme génère de nombreuses recherches, mais que le CTR est au plus bas, il est fort probable que le contenu ne corresponde pas à la requête.

Pour vous aider à faire le point, demandez un audit SEO avec JVWEB !

Simon Soustelle
Account Manager SEO
> Voir les articles

Les métiers Jvweb