Le Blog​

Mise à jour Google 2020, quelles sont les premières conséquences SEO ?

Si les mises à jour de l’algorithme Google sont fréquentes, celle lancée depuis le 4 mai semble avoir un impact plus important. Certains experts estiment, d’ores et déjà, qu’il s’agit du principal mouvement imposé par Google depuis 2003. Si, pour l’heure, les résultats SEO semblent toujours fluctuants, de premières conséquences se dessinent. Alors, que retenir de cette nouvelle mise à jour ? Quels sont les secteurs les plus impactés ? Nos premières observations.

Mise à jour Google de mai 2020, quelles différences ?

Les experts en référencement naturel le savent bien, l’algorithme Google est régulièrement mis à jour, ce qui entraine des fluctuations dans les positions. Généralement, pas d’affolement ! Il suffit de quelques ajustements pour préserver ses performances. Toutefois, la mise à jour du 4 mai, dévoilée en pleine crise mondiale, semble plus sévère que les vagues régulières.

Google, qui s’est peu exprimé sur le sujet, confirme néanmoins que cette mise à jour pourrait durer plusieurs semaines. Un indicateur, interprété par les experts, comme un signal fort dont il faut se préoccuper. Quelques jours après les premiers ajustements, de nombreux éditeurs confirment une grande volatilité des résultats. A minima de jour en jour, parfois même d’heure en heure…

Une volatilité des résultats qui s’explique notamment par l’ampleur de la mise à jour Google. En effet, un temps d’incubation est nécessaire pour diffuser celle-ci dans l’ensemble des nombreux centres de traitement de données à travers le monde. Concrètement, lorsque votre navigateur affiche des résultats, ceux-ci peuvent être impulsés par un centre de données qui a déjà traité la mise à jour, ou pas encore.

En parallèle, la multiplicité des facteurs mis à jour ralentit le processus. Ainsi, généralement, une mise à jour entraine une série de changements, puis est suivie par un temps de repos. Lors de celui-ci, les résultats sont observés, analysés, puis, s’en suit un nouvel ajustement, afin de rétablir les faux positifs, qui affectent injustement certains sites. Pour l’heure, les ingénieurs Google seraient toujours en période d’observation. A suivre, donc…

Mise à jour 2020, qui sont les sites les plus menacés en SEO ?

Vous l’aurez compris, rien de stable pour le moment. Toutefois, les experts SEO observent d’ores et déjà de premiers changements suite à cette mise à jour. Ainsi, les sites les plus impactés seraient ceux inscrits dans une dynamique verticale, notamment autour du sujet de la santé.

Certains évoquent un lien direct avec la pandémie de Covid19 et l’évolution des recherches qui l’accompagne. Face à une forte croissance des requêtes liées aux informations sanitaires, il serait donc plausible que Google ait souhaité réorienter les résultats, notamment en laissant plus de crédit aux sites exposant des informations sourcées comme scientifiques et fiables. De même, les sites ayant une marque installée dans le secteur de la santé gagneraient des positions sur ceux qui tentent de se faire une place.

En parallèle, de nombreux référenceurs rapportent d’importantes variations des résultats concernant les requêtes locales. Quoiqu’il en soit, cette mise à jour semble être déployée au niveau mondial. De nombreuses variations sont observées simultanément aux Etats Unis, en Europe et en Australie.

Mise à jour 2020, quelles sont les premières conclusions ?

Au-delà des ajustements relatifs au secteur de la santé ou aux résultats locaux, cette mise à jour de mai semble laisser moins de place aux sites proposant des contenus trop minces. Généralement, une mise à jour de l’algorithme ne cible pas un secteur en particulier, mais une démarche.

Là encore, il est largement évoqué que la pandémie et son augmentation des requêtes autour des informations de santé ait un impact sur l’interprétation des intentions des utilisateurs, qui justifierait l’évolution des résultats. Google voyant que les internautes cherchent des informations scientifiques fiables pourrait ainsi, par exemple, déprioriser les sites proposant des « remèdes naturels » au profit de sites jugés plus orientés sur la médecine traditionnelle.

Ainsi, plutôt que de pénaliser certains sites ayant de « mauvaises pratiques », Google mettrait l’accent sur des résultats plus proches des attentes des internautes. Il reste néanmoins raisonnable de garder en tête les facteurs de classement SEO habituels, comme la qualité des liens retours ou le taux de rebond, qui traduit un désintérêt de l’internaute pour la page.

Les résultats étant encore très fluctuants, notre recommandation est de prendre un peu de recul avant d’amorcer des changements notables pour votre SEO. Ainsi, plutôt que de s’essayer de compenser les éventuelles positions perdues, continuez de travailler sur l’intention des utilisateurs. En cas de doute, contactez directement votre Account Manager JVWEB pour échanger avec lui sur votre problématique. Dans tous les cas, pas de panique, nous trouverons une solution !

Gauthier De Zanet
Account Manager SEO
> Voir les articles

Les métiers Jvweb