Le Blog​

Optimisation SEO : comment rédiger des balises images conviviales ?

La rédaction de balises de qualité contribue activement à l’optimisation SEO de votre site web. Pourtant, celles-ci restent encore trop souvent négligées. Parmi les balises indispensables, le titre et la description, ainsi que les balises dédiées aux images qui illustrent le contenu : le fameux texte alt(ernatif). Destinée à décrire l’image, afin d’aider les moteurs à l’appréhender, la balise alt peut être un véritable atout pour votre référencement. Nos conseils pour rédiger des balises images de qualité.

#1. Intégrez vos mots clés aux balises images

Comme toutes optimisations SEO en lien avec le contenu, la rédaction des balises alt s’appuie sur votre fameuse liste de mots clés. Ici, ciblez en priorité des requêtes présentant un volume de recherches suffisant, tout en étant le moins concurrentielles possible.

Trop concurrentiels, vos mots clés seront difficiles à atteindre, face à des sites à forte autorité. A l’inverse, si le volume de recherches est limité, le trafic de votre site web le sera aussi. Vous devez donc viser l’équilibre ! Votre liste établie, regroupez vos requêtes et priorisez-les de manière à cibler un mot clé principal par page. Les requêtes de niveau 2 vous permettront justement de nourrir les contenus parallèles, tels que les balises images.

Cependant, gardez en tête que la rédaction des balises alimente le SEO, et non l’inverse ! Vous devez donc travailler le texte de vos balises alt en fonction de votre stratégie de référencement.

Concrètement, le choix de votre image doit illustrer votre requête principale pour la page. Ce mot-clé pour fil rouge, vous adaptez la balise en décrivant le visuel à partir de vos mots clés. Lorsque le contenu texte contient plusieurs visuels, déclinez votre requête et ses synonymes dans les différentes balises alt afin de couvrir le plus large spectre.

#2. Rédigez des balises images descriptives et cohérentes

Outre le SEO, l’un des fonctions de la balise alt est d’informer moteurs et internautes sur le contenu de l’image, notamment lorsque celle-ci ne s’affiche pas. Ainsi, il doit nécessairement y avoir un lien entre le contenu de votre image et sa balise descriptive. Si l’ensemble est cohérent, ce lien passe par votre mot-clé.

Inutile de rédiger des balises images sans fin, le texte alternatif ne doit généralement pas excéder 125 caractères. Soyez donc bref et concis lors de la rédaction, notamment par souci de compréhension car, au delà, le texte est coupé. Comme souvent, une bonne pratique consiste à placer vos mots clés au début de phrase afin de contextualiser au maximum.

Enfin, ne vous contentez pas de cumuler les mots-clés. Votre balise image doit permettre au lecteur de comprendre de quoi il en retourne. Imaginons que votre article traite comme ici de « vos ongles striés ? ». Vous choisissez donc naturellement un visuel représentant un chat en train de manger.

Pour rédiger la balise alt,

  • préférez « Qu’est ce qu’un ongle strié »
  • à « onglet strié, cause et traitement »

#3. Ne sous estimez pas le pouvoir des balises alt !

La rédaction des balises alt pour vos images est un élément d’optimisation SEO important, car à mesure que votre site gagne en autorité, il aura besoin de davantage d’éléments de contexte. Ces balises images apportent davantage de précisions, ce qui va augmenter vos chances d’être plus régulièrement crawlé par les moteurs, Google en tête.

Par ailleurs, les balises alt peuvent être génératrices de trafic supplémentaire. Bien renseignées vos images gagnent en visibilité, notamment sur Google Images, ce qui peut vous apporter des visiteurs intéressants, à moindre frais !

Pour éviter le burn out de rédaction de balises alt, pensez à adopter ces bonnes pratiques dès que vous ajoutez de nouveaux contenus sur votre site. Nous vous recommandons également de pratiquer un audit SEO avec JVWEB afin d’identifier de potentielles pistes d’optimisation complémentaires.

 

Natacha Rey
Account Manager SEO
> Voir les articles

Les métiers Jvweb