Le Blog​

PAA, la nouveauté Google qui pose question ?

Déjà actives dans le paysage anglo-saxon, les PAA – People Also Ask – débarquent en France. Derrière cet anglicisme, la volonté pour Google de simplifier la recherche en proposant aux internautes une réponse, directement accessible depuis la page de résultats, aux questions les plus fréquemment posées. Pratique pour l’utilisateur, cette fonctionnalité interroge néanmoins sur l’impact SEO, notamment pour les fournisseurs de contenus.

People Also Ask, quid du Comment ça marche ?!

L’internaute est curieux, et, fort heureusement, ses requêtes ne se limitent pas à « basket de marque ». Au cœur des recherches fréquentes, des questions sur tous les sujets du monde. Google l’a bien compris. Alors même que le marché de la recherche vocale prend ses marques, notamment via la Google Home, le géant du net initie un nouveau raccourci pour satisfaire plus rapidement la curiosité de l’internaute.

Ainsi débarquent les PAA. Dès lors qu’un internaute formule une question, Google lui propose désormais un bloc « Autres questions posées », contenant 4 suggestions de questions. Pour chacune, une réponse très courte, ainsi que le lien vers la page source, pour qui souhaite poursuivre la lecture.

Pour déclencher l’affichage des PAA, la requête associée doit contenir un composant interrogatif : quel, qui, quoi, où, que, lequel, duquel, combien, quand, comment, pourquoi, combien de. Basée sur le Machine Learning, cette fonctionnalité identifie une question sans point d’interrogation.

PAA et Position 0, quelles différences ?

Avec les featured snippet, la fameuse Position 0, Google propose déjà un accès simplifié à une réponse pour l’internaute. Ce nouveau dispositif s’ajoute à l’existant, ce qui interroge sur les conséquences en matière de SEO…

  • Les PAA, comme la Position 0, ne sont pas considérées par Google comme un résultat de recherche naturelle. Il reste donc 10 places à conquérir sur une requête !
  • A l’inverse de la Position 0, placée en haut de page, les PAA peuvent apparaître au fil des résultats. Ils ne grignotent donc pas systématiquement de visibilité.
  • La réponse associée au PAA est assortie d’un lien vers le site source. Il y a donc une possibilité de conserver son trafic.
  • A l’écran, l’utilisateur voit se succéder la Position 0, qui lui donne une réponse claire. Puis, les PAA, pour approfondir si besoin. Au clic sur les PAA, de nouvelles questions associées apparaissent. La boucle peut être infinie, sans jamais visiter un site !
  • A l’inverse des Featured Snippet, les liens exposés via les PAA ne sont pas nécessairement liés à la page de résultats Google. Ainsi, des contenus bien positionnés sur des requêtes connexes peuvent tirer profit de cette accroche.

PAA, une (nouvelle) mort pour le SEO ?!

A chaque nouveauté, le même vent de terreur du coté du référencement naturel. Tant d’efforts pour atteindre cette première place, quand soudain… Patatra !

Chez JVWEB, nous sommes interrogés sur l’impact possible de cette nouvelle fonctionnalité.

Les plus optimistes pensent que les PAA, par leur faculté à élargir la requête, peuvent créer de nouvelles opportunités sur la recherche alternative ainsi que la recherche vocale. Les plus pessimistes penchent plutôt vers une probable déperdition de trafic, causée par une chute annoncée du taux de clic. Nous saurons bientôt qui a raison !

D’ici là, quelques conseils simples pour tirer parti de cette nouveauté :

  • intégrez le questionnement à vos balisages
  • privilégiez les réponses courtes, concises et structurées
  • assurez vous d’avoir un taux d’engagement correct
  • intégrez le top 10. A défaut, peu de chances de vous voir remonter sous forme de PAA

Et vous, que pensez-vous de l’arrivée des PAA ?

Simon Soustelle
Account Manager SEO
> Voir les articles

Les métiers Jvweb