Le Blog​

Places de marché : Quelles stratégies face à Google Panda ?

Avant l’arrivée imminente de Google Panda en France, comment ces poids lourds se préparent-ils?
Pour des e-commerçants de la taille de Pixmania ou Priceminister, l’arrivée de Google Panda représente une véritable menace qui ne peut être ignorée.
Explications:
Avec des catalogues produits aussi conséquents et provenant de marchands concurrents, Pixmania et Priceminister doivent intégrer régulièrement des offres ayant des descriptifs produits similaires.
Cela est assez problématique puisque les 2 géants se retrouvent avec du contenu dupliqué qui comme vous le savez, avec Google Panda, fera désormais l’objet d’un filtrage à moins d’être le premier auteur ou éventuellement le premier diffuseur.
> Ce qui je pense ne sera pas le cas, car les descriptifs produits sur ces places de marché proviennent en partie des fiches techniques écrites par les fournisseurs.
Alors comment échapper aux griffes du Panda?
Du coté de Priceminister on préfère jouer la carte de la continuité, en misant sur le fait, que le nombre de sites pénalisés injustement seraient trop important pour d’éventuelles sanctions. Ainsi les fiches produits dupliquées ne feront l’objet d’aucune modification chez Priceminister.
Pour Justin Ziegler, directeur technique de Priceminister ce la est impensable. « Il est très courant que les sites de e-commerce utilisent les mêmes fiches produits. C’est tout à fait normal. Certes, cela n’apporte en soi pas de valeur ajoutée, et n’envoie donc pas un très bon signal au moteur, mais pourquoi Google les pénaliserait juste pour cela ? C’est hautement improbable. Un trop grand nombres de sites seraient injustement sanctionnés. En outre, le moteur peut apprécier d’autres signaux plus positifs issus des sites affichant des fiches produits dupliquées. »
Simple coup de bluff ou véritable conviction?
Quoiqu’il en soit Justin Ziegler préfère mettre en avant le contenu rédigé par les internautes. En effet les fiches produit dupliquées sont régulièrement alimenter par des avis d’utilisateurs, apportant ainsi une valeur ajouté, tant recherché par Google Panda.
Chez Pixmania on s’oriente vers une toute autre stratégie pour faire face aux contenus dupliqués : désindexer les pages.
« Nous revoyons les contenus que nous soumettons à Google en bloquant les pages à faible contenu. Nous avons fait une révision de nos fiches produits, et notamment notre marketplace, afin de limiter les contenus dupliqués et les pages pauvres en contenu », explique Pierre Hoellinger, responsable SEO Europe Pixmania
Pixmania prévoit ainsi de revoir les contenus soumis à Google et d’apporter des révisions sur les fiches produits, de telle façon à limiter le contenu dupliqué.
Autre action en réponse à Google Panda chez Pixmania, l’amélioration du temps de chargement des pages afin de fluidifier et d’améliorer  la navigation
En résumé chacun semble avoir opté pour une stratégie différente, avec le choix d’une variante face aux contenus dupliqués.
D’après vous quelle est la meilleure des solutions pour faire face à Google Panda ?

Les métiers Jvweb