Le Blog​

Possible rachat de groupon par Google

thx ms paint
Les rumeurs vont bon train sur le rachat possible de Groupon par Google. La décision pourrait se faire aujourd’hui, les dirigeants de Groupon se rassemblant pour statuer sur l’offre de Google.
Groupon est aujourd’hui une entreprise florissante, qui possède des relations avec des milliers de petits magasins locaux, et dont le chiffre d’affaires annuel est estimé à 500 millions de dollars. Groupon a d’ailleurs mis en avant hier les nouveautés qui lui permettront de soutenir sa croissance. Ces deux nouveautés sont le « Deal Feed » et les espaces dédiés aux magasins.

Le « Deal Feed »
Ce flux de « deals » ressemble fort au « news feed » de Facebook sauf qu’il rassemble tous les deals proposés par les marchands que vous décidez de suivre. Selon certains, Groupon souhaiterait intégrer un moyen d’ajouter ce « deal feed » au « news feed » de Facebook.

Les espaces dédiés aux magasins, a.k.a. « Merchant Stores »
N’importe quel marchand pourra à l’avenir créer un espace dédié où il pourra décrire son entreprise et présenter toutes les offres spécifiques qu’il propose. Ces espaces seront gérés de manière autonome.

Cette plateforme 2.0, d’ores et déjà lancée à Chicago, Dallas et Seattle, s’inscrit dans la stratégie de long terme de Groupon : proposer un deal par jour et par ville avait un sens lorsque l’offre de deal était limitée, mais aujourd’hui, les entreprises se bousculent pour être affichées, et doivent parfois attendre longtemps. Les bénéfices retirés par ces dernières ne sont pas toujours au rendez-vous ; pour chaque deal réservé par un particulier, Groupon reçoit une commission de la part de l’entreprise. Toutefois, les acheteurs ne profitent pas toujours de leurs deals et ces commissions s’enregistrent en pure perte pour les « dealers ».

Ces deux nouveautés valorisent d’autant plus Groupon et promettent des résultats en augmentation. Le rachat de Groupon n’a rien de vraiment intriguant, ce qui est curieux, c’est surtout le prix que Google est prêt à mettre sur la table. Les derniers bruits font état d’une offre à 6 milliards de dollars, un montant très élevé comparé aux performances financières et à la valorisation de Groupon.

Cette offre est en fait révélatrice :

1. Google veut prendre les devant contre ses adversaires ; Yahoo!, Microsoft et Facebook profiteraient beaucoup d’un rachat ou d’un partenariat poussé avec Groupon. Peut-être est ce pourquoi Google dépense autant, alors qu’il pourrait racheter des sites de bons de réduction plus petit et moins chers.

2. Groupon s’intègrerait très bien à Google Me, la future interface que Google tarde à dévoiler, et qui fera le lien entre les innombrables applications que propose Google.

3. Groupon trouverait très bien sa place dans les pages de résultat de Google, qui intègrent déja Places, Maps et Adresses, interfaces dans les lesquelles se fondraient très bien les offres de Groupon. D’ailleurs, les « Merchant Stores » de Groupon ressemblent comme deux gouttes d’eau à Google Places.

Cette acquisition serait donc une très bonne nouvelle pour Google.

Les métiers Jvweb