Le Blog​

Rentrée 2016 : que diriez-vous de revoir la structure de votre compte AdWords ?!

L’heure de la rentrée à sonner et avec elle, l’arrivée d’une flopée de nouveautés AdWords. Et oui, depuis mai, Google enchaîne les updates. Résultat, de belles optimisations à venir mais aussi, parfois, la nécessité de faire un peu de ménage dans la structure de son compte AdWords. Pour repartir sur de bonnes bases, passons en revue les chantiers SEA de la rentrée !

Annonces textuelles, lesquelles je garde ?

Annoncée en mai, les Expanded Text Ads (ETA) sont désormais disponibles sur tous les comptes. Si à compter du 26 octobre 2016, il ne sera plus possible d’éditer de nouvelles annonces textuelles à l’ancien format, il n’est pas toujours utile pour autant de supprimer les anciennes. Pour faire le bon choix, un seul critère : la performance !
Ainsi, amorcez d’ores et déjà une phase de test sur le format ETA et conservez la version la plus performante. Pour en juger, appuyez-vous davantage sur l’annonce avec la meilleure combinaison CTR et  Taux de conversion, ensuite continuez de tester de nouvelles accroches. 
En parallèle, notez que ETA n’offre pas la possibilité de prioriser la diffusion sur mobile, ce qui reste possible sous l’ancien format. De même, à partir du 26/10/16, toutes les annonces seront sujettes à être diffusées sur tous les appareils. Il vous faudra donc 2 versions pour chaque annonce afin de s’adapter au format.

Enchère par device, qu’est-ce que je fais ?!

En parallèle, Google propose désormais sur une grande majorité des comptes un modificateur d’enchères par device. Concrètement, il est possible de faire osciller l’enchère d’un appareil à l’autre. Vous ne pouvez plus, par exemple, diffuser uniquement sur mobile mais, vous pourrez prioriser celui-ci à la tablette.
Avant de lancer des campagnes dédiées à chaque support, voici quelques recommandations d’usage :

  • préservez un budget ventilé par appareil
  • appliquez un ciblage géographique
  • utilisez différents modificateurs d’enchère par RLSA
  • ne négligez pas les mots négatifs
  • multipliez les annonces par appareil

En contrepartie, vous jouissez d’une structure de compte simplifiée, tout en maintenant une enchère par appareil. Notez toutefois que cette mutation demande une certaine expertise afin de ventiler adroitement les campagnes. JVWEB à votre service 😉

Ciblage géographique, la petite astuce…

Bien que le process n’ait pas évolué, nous constatons une pratique de plus en plus courante et qui pourrait bien vous aider, vous aussi ! Il s’agit de ruser en ajoutant des objectifs de soumission permettant de régler plus tardivement ses enchères. Ainsi, plutôt que d’ajouter une longue liste d’emplacements, vous pouvez vous appuyer sur les données de localisation fournies par AdWords. A partir de ce rapport, intégrant par défaut les localisations, vous pourrez ajuster vos enchères en conséquence des performances. Point fort : vous ne risquez pas de manquer de granularité en omettant des lieux trop exilés !
 
Beaucoup de changements à venir chez AdWords, restez en contact avec votre chargé de compte !

Les métiers Jvweb