Le Blog​

Rupture de stock : comment gérer sans nuire au SEO ?

Produit indisponible, sold out, rupture de stock… Quelle que soit la formule employée, la conséquence est immédiate. Un produit manquant est une potentielle vente en moins. Déceptive pour le client, la rupture de stock entraine souvent un rebond important, pas très SEO friendly ! Vous l’aurez compris, l’indisponibilité des produits est la bête noire des E-Commerçants. Pas de panique, JVWEB a compilé pour vous quelques pistes pour rebondir habilement !

#1. Evaluez les pertes liées aux ruptures de stock

Face à un sold out, un client lambda a le choix entre différentes options :

  • changer de canal d’achat, en se rendant en boutique par exemple
  • substituer votre produit par une référence concurrente
  • ne pas réaliser son achat, car l’envie est inférieure à la contrainte

Au moins 2 chances sur 3 de perdre votre vente et donc, les investissements marketing réalisés pour amorcer cette conversion. Avant même de déployer votre plan d’actions, vous devez connaître l’ampleur des dégâts et donc, calculer le manque à gagner occasionné par l’indisponibilité des produits proposés.

Le plus simple reste encore, si ce n’est déjà fait, de vous plonger dans Google Analytics pour ajouter à votre rapport les informations relatives aux pages produits, via leur nom et code notamment. Vous pouvez également renseigner directement la disponibilité des produits, notamment via les flux Google Shopping.

Ces métriques vous permettent d’estimer le volume d’affaires manquées. A cela, ajoutez le prix moyen du produit manquant et multipliez par le taux de conversion moyen. Vous tenez là le manque à gagner causé par la rupture de stock.

En complément, penchez-vous sur le comportement utilisateurs. Optent-ils pour un produit de remplacement ? Quittent-ils le site ? Ont-ils la patience d’attendre le réassort ? Ces données sont essentielles pour comprendre les actions à mettre en œuvre.

#2. Faites le ménage dans votre catalogue produits

Certaines de vos références font un flop ? Malgré tout, vous pensez que cela ne nuit pas à votre référencement, voire même que cela vous donne plus de poids… Et si vous faisiez fausse route ?!

Considérant que Google a pour mission de proposer aux internautes un contenu de qualité et répondant au besoin exprimé, celui-ci vous sera reconnaissant de l’aider à se concentrer sur des « pages utiles ». Ainsi, une page qui ne génère que peu de trafic, un rebond important et peu de conversions sera plutôt mal considérée par les moteurs.

Supprimer ces pages sans valeur ajoutée se traduira notamment par une augmentation de vos capacités à être crawlé par Google Bot. Moins drastique, vous pouvez également optimiser ces pages produits :

  • en redirigeant la page vers un produit équivalent
  • en créant une redirection 301 vers la catégorie produits concernée

#3. Maîtrisez le trafic sur les pages indisponibles

Autre cas de figure très répandu, le SEO ne génère pas de trafic naturel vers les pages des produits indisponibles ; pourtant celles-ci sont tout de même visitées par les utilisateurs. Nous pouvons aisément imaginer que les clients les achèteraient s’ils étaient disponibles à la vente et donc, que cette arrivée en sold out est à nouveau déceptive…

La solution se passe côté technique ! Ainsi, vous pouvez dans un premier temps, exclure les pages de produits indisponibles des pages de catégories en plaçant un attribut noindex, nofollow, lorsqu’aucun équivalent n’est proposé. En terme SEO, cette option offre plusieurs avantages :

  • en limitant l’étendue du site, vous concentrez sa puissance sur des pages actives
  • le nombre de sous-pages a indexé par Google Bots est restreint, donc plus rapide
  • vous gommez toute frustration de l’expérience client

#4. Gardez la main sur les produits stars

Certaines références sont essentielles et difficiles à manipuler en mode « rupture de stock » sans trop y perdre sur la génération de trafic ou les conversions. Parmi elles, les produits affichés en tête de catégories ou bien portés par des liens externes. Dans ces deux cas, difficile de supprimer ou de rediriger sans perdre l’utilisateur.

Sur cette typologie, c’est du côté de la gestion des stocks que vous devez regarder ! S’agissant de votre SEO, assurez-vous simplement que l’utilisateur n’atterrisse pas sur une page erreur 404, qui entraîne un rebond conséquent et nuit à la puissance du lien externe.

#5. Jouez avec le temps

L’indisponibilité produit peut être définitive ou seulement temporaire. Dans le second cas, montrez-vous créatif pour retenir votre visiteur et assurer votre pré-vente ! Pour faire d’une pierre deux coups et combler votre SEO par la même occasion, vous pouvez, par exemple, proposer un compteur de temps avant la remise en ligne du produit.

Autres alternatives plus marketing, proposer de recevoir une alerte dès que le produit est réapprovisionné, échanger le temps d’attente contre une réduction, ajouter un petit bonus à la commande…

Besoin de conseils pour restructurer votre SEO, contactez JVWEB.

Natacha Rey
Account Manager SEO
> Voir les articles

Les métiers Jvweb