Le Blog​

SEO : 20 questions à se poser pour auditer son site

Un site est toujours optimisable. Partant de ce constat, il est indispensable de rester en éveil afin d’identifier les axes de progression, notamment SEO. La méthode la plus efficace : mener régulièrement un mini audit du site afin de s’assurer que les basiques sont maitrisés. Rigoureuse, cette approche permet évidemment de mettre en exergue les points d’optimisation, et donc de lister vos priorités. Pour vous aider dans cette démarche, les 20 questions à vous poser sur votre site web.

#1. Vos pages sont-elles correctement balisées ?

Balises H1 / H2 / H3 sont indispensables. De même que les métadescriptions.

#2. Votre site contient-il des pages d’erreur ?

Des pages inaccessibles sont un mauvais indicateur. Traitez les pages en erreur 4XX ou 5XX et assurez-vous que celles-ci aient toutes un statut afin de faciliter l’exploration.

#3. Votre architecture est-elle construite en silo ?

Une architecture plate est simplement reliée à la racine. Une architecture en silo vous aide à travailler par thèmes, et donc mieux organiser vos structures de liens.

#4. Votre site est-il bâti sur des url uniques ?

Assurez-vous que vos url canoniques n’entrainent pas de doublons de contenus. En cas d’url multi-cas, optez pour l’ajout d’une commande dédiée au fichier .htaccess.

#5. Votre site dispose-t-il d’un sitemap ?

Basique, l’ajout d’un sitemap permet aux moteurs une meilleure exploration du site. Pour assurer votre niveau de qualité, assurez vous que ce sitemap ne remonte aucune erreur, pages bloquées, taille trop importante…

#6. Votre site intègre-t-il des données structurées ?

L’utilisation du schéma facilite l’obtention des extraits structurés dans les SERP. Pour cela, ajoutez à vos pages le balisage structuré nécessaire.

#7. Votre site gère-t-il correctement CSS et Javascript ?

Nombre de sites utilisent du JavaScript, qui peut générer des blocages. Avant vos développements, interrogez-vous sur sa nécessité. En parallèle, assurez-vous que l’accès aux ressources CSS et JavaScript ne soit pas bloqué, une requête émise par Google himself.

#8. Votre site multiplie-t-il les redirections ?

Les redirections perdent Google, capable d’en gérer au maximum 5. N’en abusez pas ! Si besoin, limitez-vous à 2 maximum, afin de réduire l’impact SEO.

#9. Votre site a-t-il trop de liens qui pointent vers lui ?

Les backlinks sont indispensables. Mais de bonne qualité et en nombre raisonnable ! Au delà de 100, Google estimera que votre page est spammy.

#10. Vos ancres sont-elles suroptimisées ?

Si oui, vous attirez une attention négative ! Trouvez le bon équilibre entre 20% d’ancre branding, 20% de requêtes exactes, 20% de correspondances et 20% d’url vierge…

#11. Votre site est-il compatible mobile ?

Le parcours client est-il fluide sur smartphone ? Si non, commencez par là. Le mobile est maintenant indispensable et les contraintes de l’index mobile Google relativement claires !

#12. Les images sont-elles trop lourdes ?

De grands visuels, c’est beau, mais, c’est lourd ! Ce qui réduit le temps de chargement et impacte votre SEO mobile. Au delà de 2Mo, c’est un problème majeur. Pensez également à optimiser le nom de l’image !

#13. Vos vidéos sont-elles correctement balisées ?

Vous pouvez également leur ajouter des données structurées et optimiser le contenu autour de vos requêtes. Ne vous en privez pas !

#14. Le temps de chargement d’une page excède-il 3 secondes ?

La sentence sera sans appel, un taux de rebond en hausse. Pour réduire vos temps de chargement, travaillez pas à pas ! Premier palier : ne pas excéder 15 secondes, le temps disqualifiant…

#15. Le contenu est-il qualitatif ?

C’est à dire unique, informatif, à valeur ajoutée, sans faute, structuré, optimisé autour de vos mots clés, publié régulièrement…

#16. Vos articles sont-ils optimisés sur vos mots-clés ?

La vraie question étant est-il trop ou pas assez optimisé ?! Un début de réponse si vos contenus contiennent des mots-clés, leurs variantes, des listes, des citations, des gras et des titres, une bonne lisibilité…

#17. La migration vers le https a-t-elle été opérée correctement ?

En d’autres termes, l’achat de votre certificat SSL s’est il déroulé correctement ? A défaut, votre site ne répond plus aux standards. Vous avez également pensé à bien déclarer ce nouveau profil https depuis Search Console évidemment !

#18. Les url du site sont-elles trop longues ?

Google va considérer que plus l’url est courte, meilleure est l’expérience utilisateur. Suivez donc les guidelines et limitez-vous à 100 caractères, et un maximum de lisibilité.

#19. Vos formulaires fonctionnent-ils correctement ?

Ce serait dommage d’avoir fait tous ces efforts pour tomber si près du but ! Vérifiez régulièrement, tenez à jour, testez… L’erreur basique, mais fatale !

#20. Google Analytics et Google Tag Manager sont-ils en place ?

Indispensables pour suivre vos évolutions et analyser vos datas, vos reporting sont des outils clés. Accordez leur du temps !

Vous pouvez aussi laisser un expert porter un regard neuf sur votre site en profitant de l’audit SEO JVWEB !

[maxbutton id= »1″ ]