Le Blog​

SEO : 3 conseils pour affronter une pénalité manuelle

Qu’il s’agisse du redoutable Penguin ou de l’offensif Panda, le référencement de votre site peut sérieusement souffrir d’une pénalité algorithmique. A la différence, une pénalité manuelle est soumise à la volonté d’un humain, capable de stocker votre « historique » dans ses dossiers et beaucoup plus complexe à convaincre… Présage d’une désindexation SEO massive, une pénalité manuelle est, malgré tout, récupérable. 3 conseils pour vous en sortir à moindre mal…
 

Conseil N°1 : Comprendre votre pénalité manuelle

Le glas a sonné, vous remarquez que vos positions dégringolent. Il est fort probable qu’une pénalité manuelle vous soit infligée.  Sachez que dans ce cas, vous en serez averti par mail, à la différence d’une pénalité algorithmique.
Votre premier réflexe pourrait être de crier au scandale et demander réparation immédiate à Google… Mauvaise idée ! Prenez plutôt le temps de réfléchir avant d’agir, au risque de vous voir opposer un refus qui ne ferait d’alourdir votre peine. Notre premier conseil : ne paniquez pas !
Connectez vous plutôt à votre Search Console: Trafic de recherche > Actions manuelles pour voir si votre site a fait l’objet d’une pénalité manuelle. Ici, vous y trouverez la cause de votre mal, ce qui a déclenché la pénalité – et vous permet donc d’en sortir. En substance, Google se fâche dès lors que l’un des procédés suivant est appliqué, conformément au « non respect » des consignes de qualité :

  • Une somme importante de liens non naturels
  • Des liens factices vers votre site
  • Du spam généré par l’utilisateur
  • Du spam généré par un « hôte »
  • Un balisage surdosé en keywords
  • Un contenu à faible valeur ajoutée et/ ou de mauvaise qualité
  • Du cloacking
  • Un volume considérable de contenu masqué et/ou de keywords stuffing

La conjugaison des informations délivrées par Google et de la connaissance de vos pratiques bordeline devrait suffire à poser votre diagnostic.
 

Conseil N°2 : Etablir un plan d’action pour éradiquer une pénalité manuelle

La cause identifiée, il faut désormais un plan d’action. Pour commencer, analysez les liens qui pointent vers votre site, notamment s’ils sont la cause de votre pénalité manuelle. Pour ce faire, utilisez Search Console > Trafic de recherche > Liens vers votre site. Puis, répertoriez :

  • les « liens dangereux » : de qualité discutable, pointant tous vers la même page ou proposant trop de liens depuis un même site…
  • les sites « toxiques » : amateur de black hat, contenu pornographique, jeux d’argent, annuaire… Tout ce qui ne semble pas Google Friendly !
  • les « ancres redoutables » : les ancres suroptimisées, qu’il faudra apaiser…

Une fois le recensement des failles établi, procédez au nettoyage. Dans un premier temps, contactez le gestionnaire du site visé pour lui demander le retrait des liens en question. Sans réponse de sa part sous 15 jours, passez à l’étape suivante : une demande de désaveu de liens, directement à Google.
Adoptez ensuite massivement les bonnes pratiques Google et réglez tous les petits détails qui pourraient vous freiner, tels que :

  • contenu dupliqué à supprimer
  • page 404 absente
  • temps de chargement trop long
  • multiplication des liens cassés…

 

Conseil N°3 : Demander le réexamen de votre site à Google

A l’issue de ces différentes étapes, qui méritent chacune de prendre le temps de la réflexion, adressez à Google une demande de réexamen afin de vous soustraire de votre pénalité manuelle. Pour cela, rendez-vous sur «Vérifier les actions manuelles » depuis votre Search Console. Ajoutez à votre demande, l’historique de vos actions de nettoyage, y compris la copie des emails de demande de retrait de liens. Cela prouvera à l’humain Google qui vous pénalise votre bonne foi.
Enfin, patientez 3 à 4 semaines, le temps d’obtenir l’un des retours suivants :

  • Penalty lifted : bien joué ! Vous êtes sauvé…
  • Still in violation : il faut persévérer, vous êtes toujours en faute !

Vous pouvez aussi faire confiance à l’expertise d’une agence partenaire Google et confier à JVWEB la mission de vous extraire de cette pénalité manuelle…