Le Blog​

SEO : 4 méthodes pour booster votre CTR

Si il est communément admis que le taux de clic influe sur le classement des annonces AdWords, le rôle du CTR en matière de référencement naturel est plus flou, voire fait débat. Toutefois, les dernières études sur le sujet montrent que le taux de clic organique, s’il n’est pas un facteur de classement direct, a tout de même un impact sur le positionnement. En fond, l’engagement crée par vos contenus, un critère largement surveillé par Google afin de juger de la pertinence. Ainsi, l’on estime qu’un CTR organique excédant 3% aide à conquérir quelques positions. Aujourd’hui, nos conseils pour favoriser le clic.

Concentrez- vous sur les pages à faible taux de clic

Conseil numéro 1, ciblez vos efforts ! Plutôt que de chercher à optimiser toutes vos pages, concentrez vous sur celles qui en ont le plus besoin. Pour cela, identifiez les pages dont le CTR est faible. A partir de Search Console, rapatriez vos données puis isolez les pages ayant un CTR plutôt bas. En procédant ainsi, vous préservez de vos modifications les pages ayant des données qualitatives, sans vous priver de pistes d’optimisation sur les pages moyennes.
A lire également : L’influence de vos campagnes AdWords sur votre CTR organique

Proposez des titres générateurs d’émotions

Face à une page de résultats, l’internaute dispose de deux informations pour orienter son clic : la balise title et la balise description. Afin d’augmenter le taux de clic, l’enjeu est de parvenir à concilier les facteurs SEO avec les déclencheurs émotionnels. Colère, surprise, curiosité, dégout sont autant de raisons de cliquer pour en savoir plus…
L’idée est donc de parvenir à proposer des titres et des descriptions contenant vos mots clés stars, tout en créant cette émotion. Seul bémol, vos contenus doivent être à la hauteur de la promesse. Dans le cas contraire, certes, le taux de clic monte mais le taux de rebond également…
Pour plus d’efficacité, si une stratégie SEA est également mise en place, les balises title et description peuvent être améliorées en s’inspirant des annonces AdWords qui génèrent le plus de clics.

Créez davantage d’engagement

Là encore, la démarche est assez logique puisque l’objectif est bien de valider auprès de Google la pertinence du contenu proposé. Pour cela, il vous faut naturellement travailler sur le taux de clic mais également les métriques connexes, telles que le taux de rebond, le temps passé sur le site, le taux de fidélité de vos utilisateurs.
Le moteur dispose de suffisamment de données pour valider l’attrait de la page. Pour cela, il va notamment analyser le taux d’engagement et le taux de conversion. Conclusion, vos accroches correspondent à la réalité de l’offre et sont accessibles depuis tous les devices. Dans le cas contraire, vos efforts seront bafoués et vos visiteurs déçus.

Utilisez les réseaux sociaux pour valoriser votre branding

Deux éléments moteurs vont pousser au clic : l’émotion générée et la connaissance de la marque. L’on sait, par exemple, que les internautes familiers d’une marque vont cliquer, mais aussi convertir deux fois plus. Il est donc crucial de développer votre branding.
Pour cela, appuyez-vous sur les réseaux sociaux. Via Facebook Ad, par exemple, vous pouvez obtenir une forte exposition sur une audience ciblée, pour un budget raisonnable. De même, le remarketing peut vous être d’un grand secours, puisqu’il vous permet de recibler des visiteurs déjà passés sur votre site. Via ces actions indirectes, vous optimisez votre potentiel sur l’intégralité de vos pages.
 
A découvrir : Optimisez les synergies SEO/SEA pour gagner en performance
 
 

Account Manager SEO
> Voir les articles

Les métiers Jvweb