Le Blog​

SEO : 6 habitudes qui freinent l’indexation de vos contenus

Vous avez suivi les conseils des référenceurs et publié du contenu, frais, de qualité, bien organisé… Malgré tout, rien n’y fait : vos contenus ne sont pas correctement indexés. Inutile de vous arracher les cheveux ou de brûler des cierges, il suffit parfois de débloquer quelques verrous techniques et débrayer ses mauvaises habitudes pour donner un coup de pouce à votre contenu. Pas de panique, nous avons dressé pour vous la liste des 8 éléments à vérifier.

#1. Vous ne publiez pas vos contenus sur votre site

Sous-domaine, sites thématiques parallèles, Instant Article Facebook, publication guest sur d’autres blog… Vos contenus sont nombreux mais parfois éparpillés hors de votre domaine principal. Résultat, ces contenus diffusés hors du répertoire de votre site principal, ne lui profite pas en terme d’indexation.

Entre autres, les backlinks acquis vers un sous-domaine sous-performent pour votre domaine référent. De même, les publications sociales, si elles obtiennent davantage de portée via ce format, ne drainent aucun trafic vers votre site. Cumulés, se sont autant d’indicateurs qui desservent le ranking de votre site.

La bonne option : rapatrier simplement tous vos contenus vers votre domaine principal en vous assurant de soigner vos redirections.

#2. Vos liens internes sont mal proportionnés

Pour être bien indexé, un contenu doit être facilement crawlable. En somme, Google doit pouvoir naviguer de lien en lien, sans jamais être interrompu.

Si votre contenu repose sur un maillage interne très concentré autour de quelques liens et qu’une grande masse de contenus est, elle, enfouie au fond de vos sous-répertoires, il y a peu de chances que celle-ci ne ci fasse surface. A l’inverse, une page qui dispose de nombreux liens externes mais ne pointe vers aucun lien interne sera également déséquilibrée.

La bonne option : rétablir une relative équité entre vos pages afin de dispatcher votre jus entre les différentes sections. De même, limitez autant que faire ce peu le nombre de clics entre la home et vos contenus les plus profonds. Donner accès à ceux-ci par une page auteur ou thématique peut être un début de solution.

#3. Vos url sont trop complexes

Google va régulièrement crawlé votre site. Néanmoins, il dispose d’une sorte de « quota » de crawl. Il est donc possible, que face à des url trop longues et / ou trop complexes, le moteur soit bloqué dans son exploration. Conséquence, les contenus non crawlés ne sont pas indexés.

En cause, un nombre souvent trop important de paramètres au sein même de l’url. Pour peu que ce modèle soit décliné en de multiples variantes, c’est la dégringolade… Veillez également à ce que le domaine ne soit pas dupliqué en différentes url : http / https…

La bonne option : suivre scrupuleusement le guideline de Google quant à la construction des url, E-Commerce notamment. De même, il peut être intéressant de bloquer ces mêmes paramètres à l’aide d’attribut no follow ou d’un fichier txt.

#4. Vous avez plein de contenus sans valeur ajoutée

Le contenu ne manque pas sur votre site. Toutefois, vos écrits restent très limités en qualité. Peu pertinents, dupliqués, mal traduits, trop courts, mal structurés… En réalité, il ne suffit plus de noircir des pages pour progresser en SEO !

Google évaluera la qualité de votre site, et donc sa pertinence, au regard de l’ensemble de vos contenus. Il est donc indispensable d’offrir une qualité constante. De même, veillez à répartir habilement vos différents mots clés entre requêtes principales et longues traînes, afin de ne pas vous auto-cannibaliser.

A relire sans modération, notre checklist pour un contenu orienté SEO !

#5. Votre site manque d’autorité

Autorité versus pertinence, le débat reste entier comme nous l’évoquions dernièrement. Le mieux reste de parvenir à concilier les deux : proposer un contenu pertinent, susceptible d’être relayé, construisant ainsi pas à pas votre autorité.

A défaut, vous pouvez également miser sur un marketing de contenu et penser ainsi vos contenus SEO. L’idée, intégrer dès la conception de vos listes de mots clés une dynamique de conversion : des contenus autour de l’intention de recherche, d’autres pour aider à la décision, etc… Naturellement, vos contenus draineront ainsi un trafic utile, qui sert directement vos objectifs, sans réinvestir dans de la promotion.

#6. Le temps de chargement est trop long

Nous ne cessons de vous le répéter. Pourtant, nombre de sites offrent encore de piètres performances. Outre les résultats SEO, un temps de chargement supérieur à 3 secondes impacte directement la conversion, et donc votre Chiffre d’Affaires. Amazon confiait récemment qu’une seconde perdue sur le chargement coûtait quelques 1,6 milliard de dollars.

Ici, c’est l’Expérience Utilisateur dans son entièreté qui à remettre en question. A commencer par la prise en compte de la multiplicité des canaux au cours du Parcours Client ou encore les performances mobile. Ici, tous nos conseils pour optimiser votre SEO mobile.