Le Blog​

SEO malveillant : 4 astuces pour s’en sortir !

Black Hat, concurrents très mal intentionnés, vengeance personnelle ! Peu importe la motivation, vous voilà désormais pris au piège d’un SEO malveillant, qui nuit à votre image comme à vos performances commerciales. Seulement, vous ne savez pas trop comment sortir de cette matrice digitale négative ! JVWEB s’est penché sur le sujet et vous propose 4 réponses aux tentatives de Negative SEO les plus courantes.

#1. Vous êtes visé par de mauvais backlinks

On le sait, il y a les bons et les mauvais backlinks ! Les liens de qualité qui pointent vers votre site le font progresser. A l’inverse, ils nuisent à ses performances. Vous constatez que votre site multiplient les liens malveillants qui pointent vers lui. Il s’agit très probablement d’une stratégie visant à fabriquer une ferme de liens de piètre qualité, autour de votre url. Objectif : nuire à votre réputation, ce qui peut entrainer une pénalité de la part de Google, et donc, libérer des places en matière d’indexation. Moche !

La solution : réagir, et vite ! Pour cela, il est indispensable de suivre régulièrement l’évolution de l’origine de votre trafic. Une fois les liens malveillants repérés, soumettez votre liste via Search Console et demander à désactiver ces backlinks.

#2. Votre contenu est dupliqué

Vous avez rédigé patiemment des dizaines d’articles afin de proposer un contenu de qualité à vos visiteurs, tout en récoltant les faveurs de Google. Malheureusement, un individu peu scrupuleux s’est approprié vos écrits, violant au passage toute notion de droit d’auteur. Pire, ce contenu dupliqué est diffusé massivement sur une ferme de liens, avant même que Google n’ait eu le temps de s’apercevoir que vous étiez l’auteur original…

La bonne réaction : signaler immédiatement ce vol de copyright. La première étape consiste à prendre contact avec le duplicateur afin de lui demander de faire machine à arrière. Pas toujours suffisante, cette méthode se complète en déclarant directement à Google la violation des droits d’auteur en ligne. En remplissant ce formulaire, vous serez a minima protégé des conséquences SEO.

#3. Vous multipliez les avis clients négatifs

Les avis clients sont essentiels à votre réputation. Mais depuis quelques temps, vous constatez agacé que de faux avis négatifs fleurissent en ligne à votre sujet. En effet, il est assez simple d’en laisser ici ou là sans justifier d’un quelconque achat…Une hémorragie à traiter sans attendre au risque de voir votre SEO local tomber aussi bas que votre taux de conversion.

La bonne option : gardez un œil ouvert sur votre réputation afin de les repérer rapidement. Ensuite, apportez à ces faux avis une réponse, posée, claire et argumentée. Enfin, déclarez ces faux avis auprès des sites qui les publient. La pratique étant relativement courante, ils sont nombreux à accepter de les modérer.

#4. Votre site a été piraté

Surprise, en ouvrant votre site, vous y découvrez un contenu qui n’est pas – plus – le vôtre. Un hacker s’est introduit dans votre site pour en modifier ses fondamentaux. Particulièrement dangereuse cette situation doit être résolue au plus vite car toutes les modifications sont envisageables : duplication du contenu, intégration de liens, redirection vers des sites malveillants ou ne répondant pas à la charte Google, modification du code source…

Ici, l’essentiel est de garder une surveillance constante des metrics du site afin de repérer et comprendre toutes anomalies : augmentation soudaine du trafic, apparition de nouveaux mots clés hors spectre, remontée de pages oubliées… Puis, de traiter ensuite les problèmes un à un. Notre conseil : soyez rigoureux en matière de sécurité sur vos différents accès. Plusieurs études démontrent que ces hacks sont souvent l’œuvre d’anciens collaborateurs mécontents

 

[maxbutton id= »1″ ]