Le Blog​

SEO : Penguin et Panda sur le retour !

Bêtes noires des référenceurs, Penguin et Panda, les fameuses mises à jour de l’algorithme de Google semblent à nouveau sur le point de sévir. Fers de lance de la politique d’épuration lancée par le moteur, les deux animaux seraient encore de la partie pour les mois à venir. Rapide point d’information sur les nouveautés prévues en matière de0707SEO pour octobre 2015.

Panda, encore et toujours…

Lancée pour la première fois en 2011, Panda intervient depuis par vague pour nettoyer les résultats proposés par Google. En ligne de mire de ces filtres successifs, les tricheurs, les fraudeurs et les voleurs de contenus…
Vous le savez désormais, pour échapper à ce méchant animal, une seule option : proposer de la qualité, et rien que de la qualité. Un mantra qui prévaut notamment, en matière de contenu, évidemment non dupliqué et exempt de fautes…
On pensait la bête endormie. Il semble que ce ne soit pas le cas. Lancé en juillet 2015, le dernier filtre serait toujours actif. Nom de code : Panda 4.2, cette version serait encore en déploiement, et, ce pour quelques mois encore.

Penguin, vers une mise à jour en temps réel…

Tout est dans le titre. Ou presque. Destiné à pénaliser les mauvaises pratiques externes au site, telles que le netlinking abusif et le negative SEO, ce filtre a eu des effets conséquentes sur certaines typologies de sites. Pour s’en remettre, une seule solution : faire preuve de patience et s’armer d’une bonne politique de désaveux de liens.
Lors de la dernière conférence SMX East, Garry Illyes, Trend Analyst Google, a annoncé à demi-mot que le filtre Penguin sévirait désormais en temps réel. Concrètement, Penguin serait désormais en mesure d’identifier en live les liens supprimés ou désavoués.
Une nouvelle perçue plutôt positivement par la communauté de référenceurs. En effet, ainsi, il serait plus aisé de regagner ses positions après un peu de nettoyage… En contrepartie, les fraudeurs seront, eux, plus rapidement identifiés.

Et l’authorship, alors ?!

Info complémentaire, issue, elle aussi, du SMX East : l’authorship ferait également son grand retour. A croire que les hésitations vont bon train chez Google.
Dans le doute, Garry Illyes conseille de préserver la balise rel=author, afin d’identifier les données liées aux auteurs. Un balisage, qui avait pourtant été clairement supprimé des bonnes pratiques Google.
Et vous, que pensez-vous de ces évolutions ?