Le Blog​

SEO vocal, 4 axes pour se préparer à l’inéluctable

Avec quelques 33 millions de recherches vocales enregistrées en 2017 et près de 40% des internautes qui affirment avoir déjà utilisé cette technologie, se rendre accessible via ce nouveau mode de recherche devient un impératif. Pourtant, bien que certains experts prédisent déjà que plus de 50% des requêtes seront concernés d’ici 2 ans, très peu d’annonceurs ont véritablement pris à bras le corps ce chantier. Pour commencer à réfléchir à votre stratégie de SEO vocal, 4 axes qui semblent incontournables…

#1. Conversez avec vos utilisateurs

De par sa nature même, rechercher une information via un assistant vocal induit de converser avec l’objet. Instinctivement, l’utilisateur formule sa requête de manière plus « parlée » qu’à l’écrit. Notre premier conseil est donc de commencer à introduire des mots-clés conversationnels. Concrètement, l’habituelle requête « hôtel paris bastille » devient « où trouver un hôtel à bastille », « où dormir à Paris près de Bastille »… Vos outils habituels de SEO s’adaptent, eux-aussi, et vous aident à transcrire vos listes de mots-clés en expressions de besoin.

#2. Alimentez votre compte Google My Business

Parce que la recherche vocale se nourrit essentiellement de requêtes de proximité, permettre aux internautes de vous trouver via Google My Business est une excellente idée ! Par ce biais, Google vous a dans le viseur dès lors qu’il s’agit d’indiquer une information pratique. Pour un résultat optimal, assurez-vous que votre profil a correctement été mis à jour. Adresse, téléphone, horaires d’ouverture, photos… offrez-vous un petit relooking de profil ! De même, pensez à soigner votre SEO local.

#3. Soyez 100% mobile friendly

Qui dit recherche vocale, dit assistant vocal. Derrière cette technologie, des appareils connectés mais essentiellement des smartphones, équipés d’une intelligence artificielle. Ainsi, puisque le parcours de recherches débute sur mobile, il est essentiel d’offrir une navigation adaptée. Les points clés : une vitesse de chargement rapide, un design responsive, un format aéré et un contenu bien structuré.

#4. Misez sur les données structurées

De la même manière, que Google My Business, l’usage des données structurées permet à Google de compiler davantage d’informations sur votre entreprise, et ainsi, mieux la valoriser. Invisible pour les utilisateurs, l’ajout de données structurées est toujours positif pour votre SEO. Chronophage et rigoureuse, cette méthode vous aidera notamment à atteindre la position 0, très utile pour les requêtes de type pratiques.