Le Blog​

Situation délicate pour les géants de l’internet

Situation délicate pour les géants de l’internet. Plan de restructuration, faillite ou progression faible….voici les résultats qui nous sont délivrés par les grands noms de l’internet en ce début de 2009.

Malgré la situation difficile du marché, Google a su rassurer les analystes en déclarant ses chiffres 2008. En mettant en avant la progression de 18% en un an de son chiffre d’affaires (5,7 milliards de dollars) Google décide malgré tout d’arrêter les embauches. Concernant la publicité, une forte progression est à souligner : le chiffre d’affaires publicitaire a augmenté de 22% en un an sur le moteur de recherche et de 4% sur les sites partenaires.
Google rassure alors que Microsoft encaisse.

Le chiffre d’affaires du numéro un des éditeurs de logiciels connait une petite augmentation de 2 % sur l’année 2008 alors que son bénéfice net chute de 11% à 4,17 milliards de dollars. Pour la première fois de son histoire Microsoft instaure un plan de restructuration en prévoyant la suppression de 5000 emplois dans les 18 mois à venir dont 1400 postes sont concernés de suite. Néanmoins Microsoft n’est pas le seul à réfléchir sur la diminution de l’effectif.

Yahoo a annoncé également qu’un plan de sauvegarde de l’emploi peut être mis en place mais la décision n’est pas confirmée. Ce plan prévoit la suppression de 52 postes sur 251 salariés en France. Pour l’instant le groupe internet américain a annoncé le gel des salaires dans le but de réduire ses coûts mais aussi pour se relancer face à Google, MySpace et Facebook qui occupent de plus en plus le terrain.

La situation la plus difficile est celle de Nortel, la plus grande entreprise canadienne. Le leader mondial des équipements de télécommunications s’est déclaré en faillite et a demandé la protection des lois américaine et canadienne sur les faillites. Nortel a obtenu l’aide souhaitée et mettra en œuvre un nouveau plan de restructuration qui pourrait comprendre le démantèlement du groupe.