Le Blog​

Synergie : muscler sa stratégie SEO grâce aux data SEA

Si le SEO est un travail de long terme, le SEA permet, lui, de récolter rapidement de premières informations sur les tendances à fort potentiel. Nourries de racines communes, les mots-clés, ces deux disciplines se croisent afin de gagner en temps et en performance. Aujourd’hui, notre guide en 3 étapes afin d’apprendre à mettre les data collectées via le SEA au service de votre stratégie de référencement. Une méthode testée et approuvée par l’équipe JVWEB.

SEO / SEA, des mots clés complémentaires…

Evidemment, le point commun entre SEO et SEA reste l’incontournable mot clé. Cela dit, le SEA reste plus facile à contrôler et offre des résultats plus immédiats que le SEO. Ainsi, plutôt que de doublonner vos listes de mots-clés, mieux vaut les enrichir. Le SEA permettant un accès plus rapide aux données collectées, il devient naturellement une source d’inspiration pour votre stratégie SEO.

A la différence des mots-clés dédiés au SEO, les keywords collectés via vos campagnes SEO :

  • Traduisent une intention d’achat plus élevée, puisque généralement associée à une campagne dont l’objectif est de convertir
  • Sont impactés par le contenu de la page de destination, qui si elle est pauvre en mots-clés, affichera des performances moindres
  • Sont exempts de visiteurs non-ciblés, sous réserve d’avoir correctement configuré vos audiences, en excluant certaines requêtes, par exemple
  • Souvent suggérés par le planificateur de mots-clés Google, qui par nature, vous soufflera davantage de requêtes concurrentielles que de mots clés longue traine

Ces éléments en tête, il est simple de comprendre comment vos data SEA peuvent venir enrichir votre stratégie de référencement. Via l’analyse des performances de campagnes, vous :

  • Accédez facilement aux mots-clés traduisant la plus forte intention d’achat, qui seront donc à placer au cœur de votre stratégie SEO pour augmenter votre taux de conversion organique
  • Attirez un public plus ciblé sur votre site, ce qui va naturellement réduire le taux de rebond et allonger la durée des sessions. Deux indicateurs positifs, qui serviront vos ambitions SEO.
  • Multipliez les chances d’être vues en doublant vos positions SEO et SEA sur les requêtes à potentiel. A cela s’ajoutent les multiples extensions d’annonces, qui vous aident à gagner du terrain sur les résultats naturels.
  • Vous positionnez également sur vos mots-clés de marque et ceux de vos concurrents.

Étoffer sa liste de mots clés SEO à l’aide des data SEA, la méthode

#1. Concentrez-vous sur les mots clés ayant un CTR élevé

Diffuser vos annonces via le SEA vous permet de recueillir rapidement des data sur vos mots clés. L’analyse des rapports de performances fournis par Google est donc un élément clé pour nourrir votre stratégie SEO. Votre première mission consiste donc à isoler les mots clés ayant un taux de clics élevé. Pour cela, rendez-vous dans « Termes de recherches », puis classez-les par « clics ».

A partir de là, deux options :

  • Soit ces requêtes affichent un bon taux de conversion, et traduisent donc une intention d’achat élevée. Les intégrer à votre stratégie SEO est indispensable.
  • Soit, elles ont taux de conversion faible, ce qui induit que les visiteurs ne sont pas suffisamment matures pour finaliser leur achat. Ces requêtes offrent alors un vrai potentiel pour le SEO. Vous pourrez notamment les travailler au travers de contenus afin de mener, étape par étape, votre visiteur vers la conversion.

#2. Restez actif sur la veille concurrentielle

Comme vous, vos concurrents ont probablement une stratégie SEA et un budget à maitriser. Il est donc intéressant de prendre le temps d’analyser les requêtes sur lesquelles ils se positionnent.  Un premier niveau consiste simplement à vérifier leur présence sur l’achat des mots-clés qui vous semblent pertinents.

L’utilisation d’outils dédiés au référencement va vous permettre d’isoler ces requêtes. Dans un premier temps, listez vos 10 principaux concurrents et constituez pour chacun la liste de ces 100 plus gros mots clés. Ensuite, croisez les données afin d’identifier les doublons. Si tous se positionnent sur une même requête, vous devez y être aussi !

Votre liste de mots clés concurrents en poche, vous pourrez là encore utiliser ces données pour construire votre stratégie de contenus SEO. N’oubliez pas de segmenter vos requêtes selon les différentes phases d’avancée dans le tunnel de conversion. Votre maillage en tête, il ne vous reste plus qu’à produire les contenus adéquats pour apporter aux visiteurs les réponses nécessaires au fil de son expérience. Et ce jusqu’à ce qu’il soit convaincu de faire le meilleur choix !

#3. Soyez régulier !

Il existe de véritables synergies entre SEO et SEA. Nourrir son référencement sur la base des performances SEA permet de doser ses efforts et d’arbitrer les requêtes qui le méritent. Le SEA peut également vous permettre de tester le potentiel d’un mot clé avant d’investir dessus. Très riche, cette méthode ne fonctionne que si elle est suivie dans le temps.

Aussi, pour enregistrer des résultats, vous devrez instituer de petites routines ! En vous faisant accompagner par les équipes JVWEB sur vos campagnes de liens sponsorisés et sur votre SEO, vous avez la garantie d’un suivi sans faille. Chaque mois, vos experts de rencontrent afin de faire avec vous le bilan des expériences en cours. De quoi progresser constamment !

Gauthier De Zanet
Account Manager SEO
> Voir les articles

Les métiers Jvweb