Google revoit sa politique de gestion des marques déposées aux États-Unis dans le cadre de la publicité en ligne.

Les utilisateurs d’Adwords, sans détenir le droit de reproduction des marques concernées, pourront utiliser le nom de la marque dans les annonces.

Les titulaires des marques pourront toujours s’y opposer mais les annonceurs garderont toujours le droit à l’utilisation des marques dans les annonces.

Un porte parole de Google a annoncé que cela permettra aux annonceurs de créer des annonces plus spécifiques et plus adaptées aux pages web ciblées.

Certains sont ravis de cette modification d’autres craignent qu’il y ait une multiplication des procès entre les titulaires des marques déposées et les annonceurs.

Si les Etats-Unis se lancent dans cette aventure, la France s’y oppose pour l’instant.