L’opérateur téléphonique China Mobile, premier opérateur du pays sous contrôle de l’état, et l’agence de presse officielle Xinhua – considérée comme ‘la plus grande agence de propagande du monde‘ viennent de lancer un nouveau moteur de recherche: Panguso.

Panguso

Dans ces conditions, il est aisé de comprendre que les résultats seront biaisés. En effet, Reuters a mené une expérience à ce sujet. Aucun résultat n’apparaît pour des requêtes concernant Liu Xaiobo. Concernant le Daï Lama, seules des informations touristiques sur le Tibet sont affichées.

En ce qui concerne les fonctionnalités, Pangosu permet aux internautes d’accéder à des résultats sur le Web, images, vidéos et audio. De même, il est accessible depuis l’Internet et l’Internet mobile: les internautes pouvant notamment envoyer les résultats de leurs recherche par SMS depuis un ordinateur vers un téléphone mobile. 

Rappelons que la Chine compte plus de 450 millions d’internautes dont près de 300 millions sont des mobinautes.

Ainsi le monde des moteurs de recherche bougent en Chine. Selon StatCounter, Baidu est toujours en position de force avec une part de marché de 68%. Google est en deuxième position, mais sa part de marché diminue et atteint les 30%. Panguso pourrait donc en profiter  pour s’imposer.