facebook-advertising
Facebook propose déjà différents ciblages pour ses publicités comme par exemple celui lié aux centres d’intérêts du profil d’un utilisateur. Depuis janvier, il teste le ciblage des annonces sur la base des commentaires en temps réel. Par exemple, si un utilisateur poste sur son profil qu’il va au restaurant ou encore au cinéma dans la soirée, les annonces publicitaires affichées sur sa page Facebook concerneront ces activités.

Il apparaitrait que les mots clés ne sont qu’une infime partie de l’algorithme de ciblage. Facebook a démontré que diffuser des annonces basées sur des conversations utilisateurs est complexe et à améliorer continuellement. C’est évident car pour un commentaire d’une personne regrettant d’avoir acheté une télé d’une marque X, l’effet attendu serait contraire si une publicité sur la nouvelle télé de la marque X s’affiche.

Ce type de ciblage serait sans doute plus pertinent pour un utilisateur dans la dynamique d’effectuer un achat ou une action que de proposer des publicités par rapport aux centres d’intérêts. Car il n’est pas rare de croiser des profils de personnes qui ont des centaines de centres d’intérêts mais qui n’y portent pas grande importance.