Le Blog​

TIPS JVWEB : Adwords, 5 astuces pour diminuer son taux de rebond

Bien connue en matière de référencement naturel, la notion de taux de rebond s’applique également à vos campagnes d’affichage Adwords. Défini comme le nombre de personnes quittant le site après la consultation d’une page unique, le taux de rebond est pourtant essentiel en SEA, au regard du CPC appliqué aux campagnes. Afin d’optimiser investissements et performances, explorons 5 pistes pour diminuer votre taux de rebond.

TIPS1 / Une landing page de qualité

Très variable d’un site et d’un marché à l’autre, le taux de rebond oscille entre 40% et 80%. De manière générale, plus celui-ci est haut, plus vos performances seront malmenées – et votre budget également. L’élément différenciant essentiel pour limiter la fuite de vos visiteurs est évidemment la page d’atterrissage sur laquelle sont renvoyés vos visiteurs.
Parce que ceux-ci ne vous accordent guère que 10 secondes pour les convaincre, il est impératif d’être incisif et de respecter quelques standards dans la conception de votre landing page Adwords. Vous trouverez dans cet article, la check list des incontournables.
Outre ces éléments de conception, votre landing page doit également répondre à deux critères fonctionnels :

  • la compatibilité mobile
  • un temps de chargement inférieur à 3 secondes. Au delà, 40% des visiteurs abandonnent

TIPS 2/ Un appel à l’action unique

Capital, l’appel à l’action va, lui aussi, inciter – ou non – votre internaute à poursuivre. Pour chacune de vos campagnes Adwords, interrogez vous sur l’objectif recherché : recrutement de leads, vente en ligne, inscription newsletter, téléchargement d’un livre blanc…
Quel que soit le call-to-action retenu, pour plus d’efficacité, celui-ci doit être unique. En la matière, la règle est simple : 1 objectif = 1 action = 1 bouton.
L’internaute ne doit pas avoir à hésiter. Aidez-le en proposant une action unique, facilement identifiable, et surtout en phase avec votre promesse commerciale.

TIPS 3 / Des requêtes à exclure

Diminuer son taux de rebond, c’est aussi mieux cibler ses visiteurs, de manière à se concentrer sur les potentielles transformations. Aussi, se pencher sur la liste des mots clés à exclure pour y lister les requêtes à faible valeur ajoutée pour votre activité est un bon réflexe.
Si vous travaillez notamment sur des requêtes larges, vous trouverez dans vos reportings tous les termes parasites qui déclenchent des clics inutiles. Une fois vos requêtes à exclure listées, il ne vous reste plus qu’à les structurer par campagne afin de ventiler vos budgets.

TIPS 4 / Une optimisation dédiée au remarketing

Encore plus performant que les emplacements ciblés, qui diffusent votre annonce sur le réseau Display, le remarketing est un boulevard pour ramener vos internautes déserteurs à vous. Via un cookie de tracking, Google va pouvoir proposer votre annonce, ou sa déclinaison personnalisée depuis d’autres sites connexes à votre thématique. Ainsi, Google vous offre la possibilité de ramener à vous l’internaute. Découvrez le pouvoir du remarketing plus en détails par ici !

TIPS 5/ Des pistes d’amélioration depuis vos reportings

Enfin, comme souvent, le reporting est la clé pour s’améliorer. En couplant vos comptes Adwords et Analytics, vous accédez à des données ciblées, qui vous aideront à identifier les causes d’un taux de rebond élevé. Vous pouvez, par exemple :

  • éditer un rapport centré sur les emplacements dédiés et ainsi supprimer tous les emplacements dont le taux de rebond excède 80%
  • paramétrer des objectifs d’interactions, qui clarifient le parcours utilisateurs, notamment via des actions cross-canal

Réduire votre taux de rebond est un facteur clé de réussite pour vos campagnes Adwords.
Certifiés et expérimentés, les chargés de compte JVWEB sont à même de vous conseiller. Contactez-les !

Les métiers Jvweb