The head
12,2%
Valuable stuff
74,7%

Blog e-marketing

RSS

Adwords Editor fait sa révolution !

adwords-editorGoogle annonce officiellement la mise à jour de son outil dédié Adwords Editor. Recommandé aux professionnels, cet outil de gestion de vos campagnes de liens sponsorisés fait peau neuve. Au menu de cette version actualisée, pas moins de 9 nouvelles fonctionnalités afin de vous aider à optimiser la gestion de vos comptes Adwords. Découverte des principales améliorations.

  1. Cap sur la mise à jour des url

Première nouveauté, la possibilité de mettre à jour les url de destination et de définir les url finales, directement depuis le panneau de configuration – et surtout – sans réinitialiser les données historiques du compte. A tester à partir de l’onglet « Options URL »

  1. Des libellés pour une gestion fluidifiée

libelle-adwords-editorAfin de faciliter la gestion, Google a implémenté un système de gestion par libellés. Dans le format « tag », ces étiquettes permettent de regrouper des annonces par mots-clés thématiques. Applicables aux objets, campagnes, mots clés et groupes, les libellés sont stockés dans la bibliothèque partagée. Vous pouvez également les utiliser pour filtrer, exporter ou importer les données de vos comptes.

 

  1. Des campagnes « Call Only » faciles à gérer

Nous évoquions ici les campagnes Adwords « Call only », dont l’objectif unique est de générer un appel, débouchant sur une vente. Désormais, vous pouvez les lancer depuis Adwords Editor, comme n’importe quelle campagne !

  1. De meilleures options de filtrage

Optimisé avec les libellés, le système de filtrage a également été repensé. Désormais, il est possible d’appliquer des filtres sur l’arborescence du compte depuis la campagne, son état ou le groupe d’annonce associé. Différents filtres sont disponibles tels que les mots clés, les données socio-démographiques, les extensions…

  1. Un ciblage mobile affiné

En matière de ciblage, Adwords Editor offre trois améliorations de taille :

  • le ciblage d’applications mobile, afin de viser une audience en fonction des plateformes et apps utilisées
  • le ciblage par centres d’intérêt des mobinautes, afin de mieux cerner les points d’appétence
  • le ciblage par système d’exploitation,  très utile, pour, par exemple, promouvoir une application mobile via Adwords

D’autres nouvelles fonctionnalités ont été apportées également comme le correcteur orthographique dans d’autres langues que l’anglais, amélioration des fonctions de recherche…

Besoin d’aide pour parfaire l’utilisation de Google Editor, contactez-nous !

 

Optimiser son modèle d’attribution avec Google Analytics

Google Analytics news

A l’heure où le parcours client se complexifie et les points de contact se multiplient, l’analyse des données est plus que jamais primordiale. Si les annonceurs sont nombreux à s’appuyer sur Google Analytics pour étudier les retombées des différentes actions marketing, rares encore sont ceux qui poussent l’analyse jusqu’à l’attribution des conversions. Pourtant, Analytics offre, en la matière, des pistes d’optimisation intéressantes. Explications.

Les modèles d’attribution, une donnée fondamentale de l’analyse

SEO, Campagne Adwords, Emailing, Display, Réseaux Sociaux, trafic sur ordinateur, visite depuis un mobile, vidéos promo sur YouTube, affichage sur un comparateur, passage en boutique… Soyons objectifs, aujourd’hui, pour s’y retrouver au sein des multiples leviers et points de contact avec sa clientèle, mieux vaut avoir l’Analytics solide  et quelques affinités avec Excel…

Si l’essentiel des marketeurs maîtrisent l’analyse du trafic, plus rares sont ceux capables de suivre pleinement le parcours qui a mené leur client à la transformation. Pourtant, concilier analyse du trafic et modèle d’attribution des conversions permet de tracer l’intégralité des points d’action, et, par extension, débusquer les failles de votre approche marketing.

En outre, cette méthode permet d’établir un plan marketing, fondé sur des KPI précis et unifiés, intégrant l’ensemble des canaux, y compris les points de vente physiques.

Evaluer ses besoins en matière d’attribution

Imaginons la boutique Clepied, qui vend des chaussures, sur le net et dans ses points de vente en centre ville. Le propriétaire a lancé une nouvelle collection, destinée aux jeunes femmes actives, sans grand succès.

La première partie de son analyse va porter sur le parcours clients. Grâce à Analytics, le propriétaire va pouvoir répondre à des questions telles la provenance des visiteurs, le temps consacré à la recherche, le type de produits visités…

La seconde partie, dédiée à l’attribution, va permettre de mieux comprendre comment convaincre sa nouvelle cible. Pour commencer, le propriétaire va recenser tous les points de contact avec sa marque : pub sur le net, la radio, la TV, son service client… En poussant l’analyse, il va rapidement se rendre compte de l’impact qu’ont ces leviers les uns sur les autres. Et ainsi, attribuer une valeur de conversion à chaque.

 

Les différents modèles d’attribution Google Analytics

 

Analytics vous permet de traiter simplement ces données. Pour cela, un paramétrage des données d’attribution est à prévoir, post analyse. Il consiste en la définition de votre modèle d’attribution, c’est à dire la ventilation des ventes et des conversions attribuées aux points de contact, au fil du parcours clients.

Par exemple :

Une cliente de la boutique CLePieds va cliquer sur une annonce Adwords puis repérer une paire de sandales. Quelques jours plus tard, elle se laisse tenter et clique de nouveau sur la même paire, depuis Facebook. La pression monte à chaque page proposant un Display, via le remarketing. Enfin, elle cède, suite à un emailing de votre part, proposant -10%. A qui va la vente ?!

Plusieurs possibilités d’attribution, à votre guise… :

  • Icône du modèle "Dernière interaction" A la dernière interaction = le dernier point de contact
  • Icon for Last Non-Direct and last AdWords Click Au dernier clic non direct = dernier levier, hors url directe
  • Icon for Last Non-Direct and last AdWords Click Dernier clic Adwords = seule les conversions Adwords sont comptabilisées
  • Icône du modèle "Première interaction" Première interaction = le premier point de contact
  • Icône du modèle "Linéaire" Attribution linéaire = chaque point de contact est comptabilisé
  • Icône du modèle "Dépréciation dans le temps" Dépréciation avec le temps = chaque point de contact, scoré par une notion de temps
  • Icône du modèle "Attribution basée sur la position" Attribution basée sur la position = 40% au premier et dernier point, 20% aux point intermédiaires

Vous souhaitez approfondir la répartition de vos conversions pour optimiser la visibilité sur vos KPI, contactez nos experts !

JVWEB, « Marketing Guru » du Digital Marketing One to One !

digital marketing one to oneAprès une première édition couronnée de succès l’an passé, le Digital Marketing One to One réitère ! Cette année, l’évènement se déroulera à Biarritz, les 4 et 5 juin. Orienté décideurs et digitalisation, ce salon accueillera pour la première fois l’équipe JVWEB pour une conférence dédiée à Google Adwords.

Digital Marketing One to One, le rendez-vous business et innovation

Pour cette seconde édition, l’évènement déroule la tapis rose aux décideurs du web pour deux jours de découvertes, rencontres et échanges, autour des innovations digitales. Plus qu’un salon, le Digital Marketing One to One, se positionne comme le rendez-vous des décideurs du digital.

Pour cette édition, quelques 300 figures de l’e-marketing sont attendues. Parmi les profils, des DG, des directeurs marketing, des Dircom et des experts CRM-Datamining… 50 prestataires triés sur le volet viendront compléter cette affiche prestigieuse. Parmi eux, l’agence JVWEB, invitée pour partager son expertise en matière de gestion de liens sponsorisés

2 jours pour s’inspirer et networker (en bord de mer !)

Ici, exit les stands fluorescents et les distributions de flyers cheap ! Le Digital Marketing One to One propose, comme son nom le suggère, des rencontres de qualité. Pour cela, plusieurs voies :

  • 5 conférences plénières, autour de la transformation digitale, animées par des références du marché
  • 50 ateliers experts, autour de problématique « outils », essentiellement
  • 800 rendez-vous d’affaire One to One programmés, entre partenaires et décideurs
  • Des animations tout au long de l’événement, afin de faire connaissance dans les meilleures conditions

Informations Pratiques

Retrouvez Jonathan Vidor, fondateur JVWEB, en conférence le 04/06/15 à 16h
Comment ne pas s’y perdre ? Quelles fonctionnalités AdWords activer en priorité ? A quels résultats s’attendre ?

Marketing Digital One to One
4 & 5 juin 2015
Centre des congrès de Biarritz
http://www.digital-marketing-1to1.com/

L’équipe JVWEB vous attend au stand A022 !

App Mobile Insight : l’étude qui met à nu le marché des appli mobile…

En pleine campagne de sensibilisation des annonceurs à la puissance marketing du mobile, Google s’associe à Ipsos pour réaliser une étude dédiée aux applications mobiles. Au cœur du sujet : comment les mobinautes se procurent leurs applications et surtout quels usages en sont fait. A la clé, des chiffres surprenants, qui méritent de s’y pencher pour établir une stratégie de conquête et de promotion efficace pour vos applications.

Applications mobile, comment les promouvoir ?

Grâce à nos smartphones, les applications mobiles proposent des solutions à tous les problèmes… Du jeu pour tuer le temps à la recherche d’un hôtel pour la nuit, en passant par l’itinéraire le plus simple, les applications ont réponse à tout.

Très appréciées des mobinautes, ils y passeraient pas moins de 30h chaque mois. Néanmoins, un point faible de taille pour ces petits bijoux techno : un désengagement sans pareil… En effet, pas moins d’1 app téléchargée sur 4 n’est jamais utilisée…

Face à ces constants, Google s’est penché sur la question de l’acquisition. L’étude nous apprend ainsi que les AppStores ne sont qu’un levier parmi d’autres. Aujourd’hui, seules 40% des applications sont téléchargées via ce canal. Parmi les autres options : le surf inter appli, la publicité au sein d’une appli, une vidéo youtube…

appstoreParallèlement, 1 personne sur 4 découvre une application via la recherche mobile. Parce qu’elle offre une réponse immédiate, cette voie est privilégiée par les mobinautes. Ceci se vérifie notamment sur les applications dédiées aux voyages, à la technologie ou au local. 50% des répondants précisent même qu’ils sont téléchargés une app après avoir y été invité via une annonce search.

Ainsi, afin de se distinguer parmi les 3 millions d’appli disponibles au téléchargement, il est essentiel de cibler ses campagnes. Pour cela, nous vous conseillons d’axer sur la visibilité, tout en travaillant sur le remarketing. Ainsi, votre application est proposée aux utilisateurs déjà équipés de services dans la même veine.

App mobile, prolongez l’engagement dans le temps…

insight-ad-appsLa grande force des applications est de simplifier le quotidien de leurs utilisateurs. En effet, deux tiers des mobinautes confirment cette donnée. 1 personne sur 2 les utilise en amont d’un achat, pour trouver de l’information. Cependant, ce système a une faille : le désengagement. Pas moins de 38% des utilisateurs confirment opter pour une application avec un but précis. Plus de 50% l’abandonnent à l’issue de cette action.

Pour contrer ceci, une seule option : démontrer l’utilité de votre app et devenir incontournable ! Mettez en avant les points forts, proposez un service additionnel et surtout, réengagez régulièrement votre communauté… Dans cet article, retrouvez nos conseils pour créer l’engagement nécessaire à la survie de vos appli mobile.

Nos astuces pour faire perdurer l’utilisation de votre appli

Outre les bonnes pratiques, nos différents cas clients ainsi que les résultats mis en exergue par cette étude, nous savons que les users sont réceptifs aux stimulations de réengagement.

Ainsi, pour prolonger la durée d’utilisation, nous vous recommandons de :

  • proposer un rabais ou un bon de réduction (30% de réengagement)
  • soumettre un contenu exclusif (24%)
  • se faire recommander par des amis, de la famille (21%)
  • communiquer sur de nouvelles fonctionnalités (16%)
  • ajouter des liens profonds dans ses annonces Adwords

 

Vous souhaitez promouvoir votre appli mobile ? Confiez vos campagnes à une agence experte, capable de combiner visibilité et efficacité.

Contactez-nous !

Source: thinkwithgoogle.com

#StepinsideAdWords : Google dévoile les nouveautés Adwords

Nous savions le mobile montant, il a désormais officiellement dépassé les recherches sur un poste fixe, et ce, dans plus de 10 pays. Annoncée par Google lors de son sommet bi-annuel, cette nouvelle a un impact direct sur les outils mis à disposition via Adwords. Ainsi, pour faire face à la « mort de la conversion en entonnoir », Google propose désormais une série de services complémentaires. Présente lors de la célèbre #stepinsideAdwords, l’agence JVWEB revient sur ces nouveautés, à découvrir prochainement.

Adwords, un nouveau format publicitaire pour l’auto, les hôtels et les crédits…

Première annonce, la mise en place de nouveaux formats dédiés aux marchés verticaux. Pour initier ses tests, Google dédie ces outils à trois secteurs phares : l’automobile, la demande de prêt ainsi que l’hôtellerie. Remaniés, ces formats sont pensés afin d’optimiser la conversion sur mobile et, surtout, apporter une réponse à une navigation fractionnée en micro-instants.

Ainsi, pour le secteur automobile, l’arrivée d’un nouveau format, organisé autour d’un carrousel d’images. Par un simple « glisser » du doigt, le mobinaute peut consulter les images du véhicule. En cliquant sur l’image, il est redirigé vers une fiche descriptive du produit ; En cliquant sur concessionnaire, vers une landing page composée de 3 annonces de concessionnaires à proximité.

Les hôteliers pourront, eux, se tourner vers un format orienté réservation. En effet, la dynamique est semblable, à la différence près que la landing page comporte un call to action de réservation. Les résultats proposés conjuguent sites des établissements et comparateurs de voyage.

google-adwords-hotel-ads-mobile-800x482

Enfin, le troisième format est, lui, pensé pour le marché du crédit bancaire. Après avoir provoqué une secousse en introduisant son propre comparateur Banque-assurances, Google y ajoute cette fois les prêts hypothécaires. A la clé, la possibilité pour le mobinaute de contacter directement un établissement ou entrer en relation avec un conseiller. 

De nouveaux outils d’automatisation : la bonne annonce, au bon moment…

Parallèlement, Google poursuit la mise à disposition d’outils d’optimisation pour Adwords. Ainsi, a été annoncée lors de ce sommet, l’arrivée de deux nouveautés. Leur objectif : permettre aux annonceurs de pousser la meilleure offre au meilleur moment :

  • L’appel d’offres automatisées : afin de définir la meilleure stratégie de soumission, Google Adwords vous propose de combiner la puissance d’un reporting dédié à un outil de simulation. A la clé, la matière pour enchérir au moment le plus opportun, dans un équilibre volume / coût optimisé.
  • Les annonces de recherches dynamiques : grâce à une technologie avancée, cet outil vous permet d’afficher automatiquement les annonces les plus pertinentes au regard du contenu du site, et ce, sans gestion des mots clés. Les premiers tests démontrent une baisse du CPC et une hausse de la visibilité…

De nouveaux rapports dédiés aux KPI marketing

Comme souvent, l’annonce de nouveaux outils est assortie de la mise en ligne de reportings dédiés. Cette fois, 3 nouveaux rapports dédiés sont proposés :

  • Le rapport d’attribution Adwords : qui offre la possibilité de configurer à un modèle d’attribution des conversions pour chaque levier. Terminée la politique du dernier clic !
  • Le rapport conversion cross-canal & enchères automatisées : qui retrace le parcours client entre les différents canaux de conversion
  • Le rapport Expérience Marketing : destiné aux commerçants souhaitant mieux évaluer les ventes incrémentales.

 

Vous souhaitez profiter des dernières innovations Adwords, contactez l’équipe JVWEB, partenaire officiel Google.

 

 

Adwords : 3 astuces pour optimiser vos campagnes Display

Si la diffusion de vos annonces Adwords sur le réseau display est un moyen de s’offrir un supplément de visibilité et des ventes additionnelles, les performances y sont différentes que sur le Search, les stratégies et objectifs étant différents.

Afin de palier à ce défaut, qui freine parfois les annonceurs, quelques astuces simples permettent d’obtenir de meilleurs résultats. Aujourd’hui, 3 conseils d’expert pour booster vos campagnes Display.

display-advertising

 

TIP 1 : Optimisez le ciblage démographique

Réseau Search ou Display, vos campagnes AdWords offrent toutes les possibilités de cibler finement votre audience. Le display a l’avantage d’être plus précis en listant les supports de diffusion. C’est justement ici qu’il y a une opportunité à saisir en analysant scrupuleusement clics, impressions et conversions. Vous constaterez que, selon l’objectif visé, les sites cibles varient sensiblement. De ces variations découlent une série d’optimisations comme par exemple:

  • les exclusions : supprimez les sites hors cible ou aux performances médiocres
  • les enrichissements : ajoutez vous même les emplacements dédiés qui vous intéressent
  • les url de destination : à personnaliser pour de meilleurs résultats
  • les landing pages : d’un public à l’autre, les arguments peuvent être présentés différemment

Ces micros ajustements vous permettent de personnaliser au mieux votre communication. Ainsi, vous tirez parti de l’exposition de votre marque, tout en optimisant la conversion de votre objectif.

 

TIP 2 : Soignez vos annonces textuelles

Facilement reconnaissables, les annonces Adsense ont néanmoins évolué avec l’arrivée du mobile, qui transforme la navigation. Ainsi, désormais, il est courant de croiser une annonce textuelle composée simplement d’un titre, une description ultra courte et une url simplifiée.

Sur mobile, seule une zone de défilement et un call-to-action complètent le titre. Afin d’optimiser vos affichages sur le réseau display, il est recommandé d’ajuster votre format :

  • misez toute sur la première ligne pour vos arguments clés !
  • affichez clairement la marque dans le titre, si c’est un vrai argument. L’url est cachée…
  • Insérez le plus vite possible votre call-to-action

Par ces petits ajustements, votre message gagne en lisibilité, donc en intérêt, donc potentiellement en engagement. Comme toujours, testez, mesurez, recommencez !

 

TIP 3 : Structurez vos campagnes Display Mobile

Comme pour toutes vos campagnes AdWords, afin d’optimiser votre CPC, il est conseillé d’adapter des stratégies différentes dans vos campagnes pour Desktop et pour Mobile. Vous pouvez aller encore plus loin, en isolant vos groupes destinés à une diffusion sur display mobile de ceux dédiés aux apps Mobile. En effet, un consommateur en pleine partie de Candy Crush est moins réceptif qu’un autre cherchant le meilleur prix sur un comparateur depuis son mobile. Il a donc une valeur différente, donc stratégie différente à adopter…

Afin de bénéficier au plus juste des atouts du display mobile, quelques réglages s’imposent :

  • excluez les emplacements non-pertinents (annonces « in-game » par exemple, applications GMob…)
  • -100% d’enchère sur mobile permettra d’exclure les applis et sites mobiles, mais pas sur les tablettes, ajustez selon vos objectifs
  • supprimez manuellement les sites non pertinents depuis vos emplacements dédiés

 

Le réseau Display Adwords offre de belles opportunités. Pour en savoir plus sur les optimisations réalisables sur votre site, contactez-nous pour une étude.

 

Ma Pub sur YouTube : comment je fais ?!

PUB_VIDEO_YOUTUBE

Second moteur de recherche mondial, YouTube est un succès qui n’a plus à être démontré. Face à lui, une appétence croissante des internautes pour la vidéo. Bingo, l’équation gagnante est évidemment de diffuser votre publicité sur YouTube… Pour un succès total, quelques précautions et, évidemment, quelques optimisations s’imposent. Au menu d’aujourd’hui, la phase de préparation, en amont de la diffusion de votre campagne YouTube.

Campagne Vidéo YouTube, de la qualité sinon rien…

Branding ou acquisition, une campagne YouTube implique plus que jamais l’image de votre marque. Il est donc essentiel de proposer aux internautes un contenu de qualité, capable de retenir leur attention, véhiculer un message clair et créer de l’engagement. A défaut, vous risquez le bad buzz…

La première des règles à suivre est donc de faire preuve de cohérence – avec vos supports digitaux, votre ligne éditoriale, votre univers graphique. Pour cela, pas de secret : il vous faut une stratégie ! Commencez par lister vos objectifs, votre public cible, les actions de vos concurrents, vos ambitions de trafic. Ces informations seront également utiles au moment de paramétrer la diffusion de votre vidéo sur YouTube, via Adwords.

Etape deux, faites preuve de créativité ! Pour cela, suivez les tendances, intéressez vous aux sujets qui fonctionnent, jouez sur les émotions, créez des rendez-vous… Bref, impliquez-vous ! Loin des annonces textuelles, la vidéo est exigeante. Mais… les internautes adorent donner leur avis. Vous n’avez pas d’idée ? Eux, si. Mettez-les à contribution !

Dès sa conception, votre campagne vidéo doit être construite pour établir une conversation, générer de l’engagement, être partagée. Viralité, on vous dit !

YouTube aussi aime les contenus optimisés

Votre parfaite vidéo en poche, l’heure n’est pas encore venue de la diffuser. Impatients ?! Faites plutôt un arrêt au stand des optimisations.

Pour faciliter lecture, accès et indexation, il est recommandé de donner à YouTube un maximum d’informations. Cela passe par :

  • les métadonnées : insérez un titre, une description de 2 lignes et des tags
  • les vignettes : ne laissez pas le hasard agir ! Sélectionnez l’image qui favorisera le clic…
  • la structure du compte : grâce aux playlists, proposez à vos abonnés une chaîne dans laquelle ils puissent accéder simplement aux contenus thématiques
  • les éléments de reconnaissance : ajoutez à votre chaine, un logo, un titre, une description, de manière à être facilement identifable
  • Jouez de la ponctuation pour attirer le regard. [ça marche ??????????!!!!!]

Vous pouvez encore optimiser davantage en répliquant les principes habituels du SEO, tels que favoriser les horaires de diffusion à grande audience, placer vos mots clés en début de phrase, créer des titres interrogatifs…

Diffuser ma vidéo sur YouTube, la checklist !

Arrive enfin l’étape ultime de la diffusion. Il y aurait beaucoup à dire, nous irons à l’essentiel. Néanmoins, vous retrouvez des informations complémentaires sur les formats Adwords / YouTube ici ainsi qu’un article dédié aux YouTube Cards.

Au fil de nos expériences, nous avons retenus des campagnes Adwords diffusés sur YouTube quelques principes qui favorisent la diffusion :

  • Réaliser une vidéo est un investissement : forcer le destin à l’aide d’une campagne payante, en complément du trafic naturel, rend justice aux efforts fournis !
  • Opter pour le format TrueView, idéalement à droite. Le modèle de rémunération est plus avantageux, puisque seuls les vues sont facturées.
  • Cibler large en lancement, puis affiner au fil du temps afin de cercler votre véritable auditoire
  • Insérer le call to action nécessaire pour convertir vos vidéonautes en abonnés, à votre chaîne YouTube idéalement, à défaut, à votre newsletter. Votre ROI appréciera !
  • Mesurer vos retours, comme pour toutes vos campagnes… Analytics et Adwords vous fourniront les indicateurs clés de performance nécessaires.

 

Vous souhaitez diffuser votre publicité sur YouTube, contactez JVWEB pour un conseil personnalisé.

 

Adsense : Matched Content, le nouveau format natif révolutionnaire ?

Alors que les publicités natives envahissent les grands sites médiatiques, Google se lance, lui aussi, dans la course aux recommandations de contenus. Baptisé Matched Content, le dernier né des modules Adsense propose aux éditeurs de valoriser leurs articles en proposant une sélection de contenus similaires intégrée. Découverte de ce nouvel outil axé content marketing. 

Adsense Matched Content, comment ça marche ?

matched-contentMatched Content, que l’on peut traduire par « contenu correspondant » n’est, dans sa forme, pas très innovant puisqu’il ressemble à n’importe quel bloc d’articles similaires que l’on peut voir sur un blog. Néanmoins, la vraie révolution tient plus du fond, puisque, cette fois, Google propose, non plus de promouvoir un produit, via une publicité, mais un contenu.

Concrètement, en ajoutant un module Matched Content, le système procède à une analyse sémantique de la page. En fonction de son contenu, Google propose alors un ensemble de contenus correspondants. Dans la même veine que Ligatus, Outbrain ou Taboola, Matched Content se décline autour d’un visuel, d’un titre et d’une url simplifiée.

Adsense Matched Content, quels bénéfices ?

Fortement appréciée des internautes, la recommandation de contenus a le bon goût d’être moins intrusive que le display. Intégré à une stratégie de content marketing, voire d’inbound marketing, le module Matched Content offre aux éditeurs, qui en bénéficieront, quelques avantages de taille, comme :

  • une meilleure circulation au sein du site et donc plus de page vues / visiteurs
  • une promotion thématique des contenus relatifs au sujet traité
  • un taux de rebond à la baisse : plus de contenus pertinents = moins de sorties immédiates !
  • un taux d’engagement à la hausse, puisque les sources sont multiples…
  • une augmentation de la durée de visite
  • une augmentation du nombre d’impressions, et donc, mécaniquement des revenus liés à ces publicités contextualisées

Vous l’aurez compris, les avantages sont multiples pour les éditeurs, tant en terme de trafic qualifié que d’image. Evidemment, les modules Matched Content sont compatibles mobile, tablette et desktop. Toutefois, cette mise en valeur du contenu ne servira pas votre SEO, puisque les GoogleBot ne sont pas en mesure de les crawler. 

Comment bénéficier du module Contenus Similaires ?

MatchedContent-img

Proposé gracieusement aux éditeurs Adsense, le module Matched Content n’est, pour le moment, pas accessible à tous. Première condition nécessaire, mais non suffisante : être éditeur Adsense. En effet, en test actuellement, Matched Content est réservé aux sites à fort trafic. Ainsi, pour participer au programme et tester ce format innovant, il vous faut procéder comme suit

  • Connectez-vous à votre interface Adsense > Paramètres > Gestion de Site
  • Rendez vous dans l’onglet qui liste vos sites. Dans la colonne « Contenu correspondant », vous pourrez voir si votre site est ou non éligible grâce à la mention « approuvé » ou « non approuvé ».
  • Si l’accès est approuvé, il ne vous reste plus alors qu’à générer le code de l’annonce et installer le bloc sur vos pages

A noter, les sous-domaines ne sont pas distincts. Pour des performances optimisées, Google invite les éditeurs à installer ce module sur des pages déjà riches en contenu et dotées d’un visuel et de balises uniques.

Intéressé pour tester ce nouveau format Adsense, contactez JVWEB pour une information complète.

Adwords : du neuf dans les reportings !

Vous le savez désormais, un bon reporting est la clé pour analyser les pistes d’optimisation de vos campagnes Adwords et mesurer au plus juste vos performances. Afin de vous aider à affiner vos stratégies d’acquisition marketing, Adwords propose une nouvelle série d’outils dédiés. Recherche de nouvelles opportunités, identification des changements massifs, et personnalisation, cap sur les reportings nouvelle génération !

 1. Identifiez les points de blocage de vos campagnes Adwords

screenshot rapport adwords

Parmi les innovations, on retrouve un nouveau rapport dédié aux paramètres.

Objectifs :

Identifier les paramètres manquants ou mal optimisés, qui altéreraient les performances de vos campagnes. Grâce à ce rapport dédié, vous avez la possibilité de :

  • mettre en exergue les paramètres non activés
  • identifier les paramètres incompatibles avec les campagnes en cours
  • accéder au détail des indicateurs de performance

Cas pratique :

Décidé à améliorer vos performances, notamment votre CTR, vous optez pour une stratégie d’ajout de liens annexes sur l’intégralité de vos campagnes Adwords. Avant, il vous aurait fallu analyser campagne par campagne vos extensions afin de vous assurer que les liens sont actifs et bien placés. Avec ce nouveau rapport, un seul coup d’œil suffit pour vérifier l’ensemble du linking des campagnes. Le reporting des détails de la campagne vous permet de centraliser l’ensemble des liens inactifs ou désapprouvés. Plus simple, plus rapide, plus productif !

 2. Personnalisez vos colonnes par segment

Suite logique de la personnalisation des colonnes de reportings annoncée il y a quelques mois, il vous est possible de concilier colonnes personnalisées et segmentation cible.

Objectifs :

Grâce à ce mix, vous avez désormais la faculté d’analyser plus précisément les KPI les plus importants, segment par segment. Typologie de conversion, réseaux de diffusion, supports fixe ou mobile… A vous d’isoler les datas les plus importantes pour votre analyse de marché.

Adwords CPC mobile

 

Cas pratique :

Imaginons que vous lanciez une nouvelle campagne orientée trafic mobile. Vous manquez de recul pour évaluer vos performances, il serait donc judicieux d’isoler les metrics les plus importantes et de les analyser sur ce segment mobile, afin de les comparer aux performances desktop. Dans ce cas, créez une colonne personnalisée CPC Mobile en deux étapes : commencez par extraire la metric CPC moyen et appliquez ensuite le segment mobile.

 

 

3. Repérez les changements décisifs en un clin d’oeil

adwords top variations

adwords variation couts
Créé il y quelques mois, le rapport Top a pour ambition de mettre en exergue les campagnes ou groupes d’annonces ayant subi les plus grosses modifications au cours des dernières périodes, en terme de clic et de coût. Aujourd’hui affiné, ce rapport répertorie les campagnes les plus impactées mais surtout les causes de ses soubresauts, dans une interface simplifiée.

Objectifs :
Avec son interface simplifiée, ce rapport répertorie les changements les plus impactants et y associe les causes afin de régler rapidement les problèmes soulevés ou identifier les nouvelles opportunités. Point fort, vous pouvez segmenter les informations par date. Pour repérer les changements majeurs, ce rapport reflète l’évolution des coûts, des conversions et des clics.

Cas pratique :

Vous disposez de plusieurs dizaines de groupes d’annonces au sein de vos campagnes. Un coup d’œil général à votre interface ne traduit pas de variations de trafic significatives. Seulement, votre rapport détaillé va lui mettre en avant une baisse nette sur la campagne A et une hausse sans précédent sur la campagne B. En définitive, ces deux changements majeurs sont identifiés et permettent de prendre les mesures nécessaires. Par exemple, augmenter l’enchère sur B pour profiter pleinement de l’opportunité (selon la rentabilité de cette dernière).

 

Besoin d’aide pour créer vos reportings Adwords personnalisés, contactez votre chargé de compte JVWEB.

 

Mise à jour Google Mobile Friendly : quel impact SEO ?

REFERENCEMENT_MOBILE

Annoncée sur toutes les ondes, la mise à jour de l’algorithme Google destinée à valoriser les sites mobiles a bien eu lieu le 21 avril 2015. Alors que se murmure ici et là que 64% des sites français n’étaient pas prêts, qu’en est –il vraiment en terme de référencement naturel ? Quels sont les premiers impacts de cet update Google Mobile ?

Mise à jour Google Mobile, les changements attendus…

Comme à chaque mouvement d’importance généré par Google, la planète SEO est en émoi. Déployé en plusieurs temps et de manière mondiale, cet update devrait avoir un impact plus limité que Penguin ou Panda. Pour preuve, la bête n’a même pas de dénomination animale !

Premier point, les pages compatibles mobile seront mieux indexées que celles qui ne le sont pas. Si les pages non-compatibles ne sont pas directement pénalisées, elles risquent tout de même, mécaniquement de perdre quelques positions.

L’update ne concerne que le search « traditionnel ». Google Actu, Shopping ou même les résultats locaux ne seront pas impactés. De même, cette mise à jour est effective uniquement sur les résultats sur mobile proposés par Google. Les résultats sur ordinateur classique ne devraient pas bouger.

21 avril, les premiers effets SEO constatés…

Déployé sur plusieurs jours, l’update Mobile Google, a pour le moment un impact limité en terme de SEO. Néanmoins, une première étude réalisée par Yooda, souligne les premiers effets :

  • 6,2% de visibilité en moins pour les sites non mobile-friendly
  • 4,7% de mots clés positionnés en moins dans les 3 premières pages en moins pour ces mêmes sites
  • Quelques sites connus ont perdu jusqu’à 30%de visibilité sur mobile

Notons, par ailleurs, quelques évolutions annexes liées à cette mise à jour. Destinées à faciliter la navigation mobile, elles sont essentiellement axées sur la forme :

  • le nom de domaine, et éventuellement son sous-domaine, est remplacé par le nom du site
  • l’url est affichée sous la forme d’un fil d’Ariane

Retardataires, comment limiter l’impact ?

Chaque matin, vous vous êtes promis de mettre à jour votre site…jusqu’au 21 avril, qui est venu vous arracher vos derniers espoirs ! N’ayez crainte, il n’est jamais trop tard pour bien faire. Pour vous remotiver, voici quelques unes des astuces soufflées par Google sur le sujet :

  • Réservez votre site mobile au… mobile ! Les tablettes entrent, elles, dans la catégorie site desktop (pour le moment)
  • La notion de compatibilité est évaluée page à page, comme n’importe quel critère SEO. Aussi, vous pouvez morceler le chantier et commencer par rendre mobile friendly les pages les plus fréquentées, sur mobile évidemment, mais aussi les plus critiques, comme les landing pages, par exemple.
  • Pour favoriser la compatibilité mobile, 3 voies s’offrent à vous : le responsive design (recommandé par Google), le dynamic serving et l’url distincte
  • La vitesse de chargement semble, selon les observations, avoir moins d’importance que l’expérience utilisateur, même si vos internautes risquent d’être moins complaisants …

Une fois vos devoirs terminés, vous pouvez valider la compatibilité en réalisant le test proposé par Google.

Et n’oubliez pas, notre cellule SEO est toujours disponible pour vous accompagner en cas de questions !

Happy end
13,1%